La Gazette de la grande ile

Prix à la pompe : Une hausse à prévoir

Publié le 30 juin 2021

Le Directeur Général de l’Office Malgache des Hydrocarbures (OMH), Olivier Jean-Baptiste a apporté quelques explications vis-à-vis des prix à la pompe hier ce qui est un genre de conditionnement en vue d’une hausse des prix à la pompe. Le prix à la pompe n’a connu aucune baisse à Madagascar pendant toute la crise sanitaire alors qu’à l’international le prix avait beaucoup baissé. Autrement dit, la vérité des prix n’a pas été appliquée. Le DG de l’OMH a expliqué que le prix à la pompe n’a connu aucune baisse en 2020 afin de rattraper les passifs qui se sont accumulés auparavant. A l’heure actuelle, on est en présence d’une hausse considérable à l’international où le baril de pétrole coûte dans les 75 dollars, ce qui est bien plus élevé que le prix avant la crise qui était aux environs de 60 dollars le baril. Le DG de l’OMH a affirmé hier que le prix à la pompe actuel est en dessous de la vérité des prix. Pour l’heure, le prix à la pompe affiché dans les stations-service à Madagascar est de 4 100 ariary pour le litre d’essence, 3 400 ariary le litre de gasoil. Cela ne tardera pas à changer d’ici peu vu le contexte actuel. D’autant plus que la valeur de l’ariary se déprécie un peu plus avec le temps. Il est à noter qu’un dollar équivaut à 3 866,97 ariary et un euro équivaut à 4 591,1 ariary à l’heure actuelle si cela a été de 3 749 ariary pour un dollar et 4 484 ariary pour un euro au mois d’avril. Le DG de l’OMH a parlé de préserver autant que possible les intérêts des consommateurs, ce qui est loin d’être le cas vu qu’on ne pense à la vérité des prix que lorsqu’il y a une hausse à prévoir.

  Jean Riana

Lire aussi