La Gazette de la grande ile

Eradication du paludisme : La Chine en exemple

Publié le 02 juillet 2021

Dans ce contexte sanitaire difficile, toute avancée médicale est une excellente nouvelle pour les malades et un progrès pour l’humanité.

La découverte des vaccins contre la Covid-19 a été un succès indéniable en raison de sa rapidité inédite d’élaboration.Toutefois, les vaccins contre la Covid-19 ne sauraient éclipser les autres progrès dans le domaine de la médecine.

La Chine vient d’annoncer l’éradication du paludisme sur son territoire, après 70 ans de lutte et en partie grâce au principe actif contenu dans l’Artemisia. On ne peut que féliciter les autorités chinoises pour cet exploit et cette annonce qui coïncident avec le centenaire de la création du Parti Communiste chinois.Du 23 mai au 2 juin 2021, la Chine a invité des journalistes africains afin de partager son expérience réussie dans le combat contre le paludisme. Il faut espérer que la Chine et Madagascar se rapprocheront afin que le paludisme diminue progressivement, avant de disparaître, dans la Grande Ile. En 2019, 370 personnes sont décédées du paludisme à Madagascar et plus de 400.000 dans le monde. Vaincre le paludisme présente de nombreux enjeux. Non seulement des vies seront préservées, mais d’innombrables arrêts de travail cesseront.

L’éradication du paludisme n’est pas l’unique progrès de la Chine. En effet, elle fabrique et exporte des trains et des avions. Mieux encore, elle a réussi à poser un robot sur la planète Mars.

La Chine possède également 170 zones de développement de haute technologie. Ce n’est pas étonnant qu’elle compte le plus grand nombre de brevets au monde dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Plus de 225.000 entreprises chinoises sont tournées vers les métiers de la haute technologie alors qu’elles n’étaient que 80.000 en 2015.

Comme de nombreux pays africains, Madagascar a grand intérêt à travailler plus étroitement avec la Chine qui, contrairement à la France, a les moyens de son expansion. Madagascar ne doit pas jouer le jeu de l’ancienne puissance coloniale qui fait tout pour que Madagascar se détourne de la Chine. Certes, celle-ci n’est pas un modèle de respect des droits de l’Homme mais la France non plus.

Phil de Fer

Lire aussi