La Gazette de la grande ile

Egalité devant la loi : D’incompréhension en incompréhension…

Publié le 09 juillet 2021

Le conseil des ministres du 7 juillet  2021 a maintenu la décision de fermeture des frontières en reprenant la liste, exhaustive, des personnes autorisées à entrer à Madagascar ou les raisons pour lesquelles on peut entrer à Madagascar.  Qu’on le veuille ou non, puisque la situation impacte la vie de bon nombre de personnes,  de bon nombre de familles, on reviendra sur le voyage de monsieur Andry Rajoelina parti pour assister à la confirmation de sa fille unique.  Oui on dira qu’il est Président de la République mais justement ne devrait-il pas donner l’exemple que nous sommes tous égaux devant la loi? Il n’y est pas allé en mission officielle, il y est allé en visite privée et a pu rentrer au pays comme le voudraient toutes ces personnes qui souhaiteraient venir à Madagascar mais qui respectent la fermeture des frontières et qui ne vont pas espérer qu’un deuil frappe la famille proche pour venir ici. Il en est ainsi également de Mialy Rajoelina,  bien sûr première dame, mais dans la liste des personnes autorisées à venir il aurait fallu préciser les chefs d’institution et leur conjoint en déplacement privé car à notre connaissance, Mialy Rajoelina n’est ni diplomate, ni experte,  ni sportive de haut niveau et si on s’amuse à dire qu’elle est ambassadrice du fnuap, etait-elle venue pour assurer son rôle d’ambasssdrice pour les droits de la femme et des filles? Le couple présidentiel,  les ministres et d’autres personnes haut placées ne se sentent en rien concernés par ces mesures prises en conseil des ministres sur les conditions d’entrée sur le territoire de Madagascar.  Se sentent-ils concernés par toutes les autres décisions prises en conseil des ministres ? On est en droit d’en douter très sérieusement car ces personnes agissent contrairement à ce qu’elles déclarent.  Nous nous trouvons ainsi dans un pays où il y a des règles pour tout le monde et ces règles énoncent les cas exceptionnels,  puis des personnes qui semblent bien être au dessus des règles ou non concernées par ces règles.

La Rédaction

Lire aussi