La Gazette de la grande ile

IMAGES DANS LES MOTS : Le journalisme, un métier teinté de politique

Publié le 12 juillet 2021

Parlons un peu du journalisme ou plutôt de la manière dont nous exerçons ce métier à Madagascar. Généralement, les sociétés de presse ont des patrons qui ont (ou qui n’ont pas) leur couleur politique, et parfois leur point de vue est axé sur celui du parti. La question d’objectivité est actuellement une source de débat vu ce fait d’appartenance politique des dirigeants des sociétés de presse. La ligne éditoriale du journal est par conséquent dirigée vers la mission de redorer l’image d’un parti et de salir celle d’un autre parti. Parfois, le vrai sens du journalisme est oublié, la mission confiée au journaliste par les auditeurs est oubliée, une mission qui consiste à transmettre les actualités à la population. Quand on zappe la télé pour regarder les informations, on entend toujours dire du mal d’un certain politicien ou d’un dirigeant à la Nation. Certes, il y a peut-être une part de vérité dans ce qui se dit, mais ils profitent du fait pour exagérer les points faibles de la personne en question. Il y a aussi ceux qui mettent une personnalité sur un piédestal au point de le traiter comme un roi incapable de faire du mal. Sans parler des spots pubs qui remplissent presque les 50% du temps consacré au journal. Quand on regarde les presses écrites, on ne voit que des conflits entre les politiciens. D’une part, ceux qui traitent une personnalité comme un messie, voient le diable dans une autre personnalité. D’autre part, il y a ceux qui ne voient jamais le bien chez telle ou telle personnalité. C’est peut-être ce qui se fait à travers le monde, mais il y a aussi ceux qui essaient de ne pas trop montrer de couleur et transmettent les infos comme il se doit, ce dont on les remercie. Mais en toute objectivité, il faudra changer cette façon d’exercer pour essayer d’assurer la mission qui nous est confiée et suivre vraiment l’éthique et la déontologie. Bref, le métier du journalisme est un métier très noble. Aussi, arrêtons d’avilir cette noblesse. N’oublions pas qu’on ne le fait pas pour l’argent.

Riri

Lire aussi