La Gazette de la grande ile

Antananarivo : Les mendiants pullulent

Publié le 16 juillet 2021

Une situation alarmante, plus aucune grande ville de Madagascar n’est épargnée par la multiplication du nombre des enfants mendiants. La situation dans la capitale n’en est pas meilleure. Les enfants qui quémandent un peu de monnaie ou un peu de nourriture aux passants sont devenus un fait quotidien. Mais l’âge de ces enfants, de plus en plus jeune est également constaté en ce moment.

Nombreuses raisons sont à l’origine de cette situation. Mais d’une manière générale, la pauvreté en est la principale faisant que des parents n’arrivent plus à nourrir leurs enfants. D’un côté, l’exode rural fut également invoqué par certains sociologues comme étant la cause de la multiplication du nombre des mendiants en ville. A Antananarivo, presque tous les arrêts des taxibe, en particulier les terminus sont envahis par ces enfants qui font la manche. Les embouteillages sont également un lieu prisé de ces enfants qui demandent un peu de monnaie aux automobilistes et aux voyageurs.

De l’autre, aucune action concrète de la part des autorités malgaches n’est constatée pour résoudre ces difficultés au niveau de la société. D’autant plus qu’en raison de la crise sociale et économique post-covid, de nombreuses familles ont perdu leurs emplois engendrant une véritable recrudescence des sans-abri et des mendiants.

Face à cette situation, les dépenses engagées par le gouvernement dans diverses infrastructures coûteuses comme les stades manara-penitra (aux normes), reçoivent de vives critiques. Pour cause, d’après les mauvaises langues, le côté social tend à être oublié pour laisser place à la réalisation de ces grosses infrastructures. Que ce soit la création d’emplois, ou encore d’aides sociales aux plus pauvres, comme ce qu’on trouve déjà dans certains pays, il n’en existe pas encore à Madagascar.

Ranaivo

Lire aussi