La Gazette de la grande ile

Fonds de Développement Local : Outil financier de proximité

Publié le 29 juillet 2021

L’actualité brûlante autour du complot visant à éliminer de hautes personnalités politiques a occulté d’autres informations, parmi lesquelles le fait que 200 communes vont bénéficier chacune d’une subvention d’investissement de 30 millions Ariary. Cette somme provient du Fonds de Développement Local (FDL) et du programme d’appui à la performance du secteur public financé par la Banque Mondiale.

Pour rappel, le FDL est un établissement public à caractère administratif qui a pour mission d’une part, d’assurer des actions de renforcement des capacités des Collectivités Territoriales Décentralisées liées aux transferts de fonds d’investissement par le FDL et d’autre part, de financer des investissements communaux et intercommunaux.

La gestion du FDL est transparente. En effet, conformément à la règlementation, «le Fonds de Développement Local, rattaché au Ministère en charge de la Décentralisation, en collaboration avec le Ministère en charge des Finances et du Budget, est chargé de l’établissement du rapport annuel et du document relatif aux subventions d’investissement, ainsi que des transferts au titre du Fonds National de Péréquation. »

Il existe 1.685 communes à Madagascar. Toute commune est éligible à une subvention du FDL, à condition qu’elle présente un projet ou sous-projet de développement. Un renforcement de capacités est utile afin d’aider les maires à présenter des dossiers solides et à bénéficier de la prochaine vague de financement.

Certains personnes diront que la somme de 30 millions Ariary est insuffisante, pour ne pas dire dérisoire, mais les maires concernés ne sont pas de cet avis. Compte tenu de la faiblesse des impôts locaux collectés, toute somme d’argent supplémentaire est bienvenue pour réhabiliter les bureaux des Fokontany, les écoles publiques, les pistes rurales et les centres de santé de base.

Phil de Fer

Lire aussi