La Gazette de la grande ile

Fehizoro Rafalimanana : Incompétence flagrante

Publié le 09 août 2021

Une chose à ne pas faire est de lire les dépêches informatives tant les fautes pleuvent si bien que l’on est plus attiré par les fautes que par l’essentiel des informations. En réalité,  cela est dû à l’incompétence même de la directrice qui devrait, soit faire des dépêches exclusivement en malgache, soit se faire aider par plus compétent qu’elle pour corriger ses fautes. Dans une lettre envoyée pour demander des appuis financiers au moment du lancement de la dépêche informative Taratra, les destinataires ont ri sous cape, la lettre d’ailleurs est devenue une lettre “cherchez les erreurs”. Quand la prétention est de faire de Taratra “la première agence de presse nationale numérique” et que la dépêche se veut être “une référence en information officielle”, la directrice se doit au minimum d’être compétente et de maîtriser la langue de Molière pour des dépêches informatives en français. Dans sa lettre de sollicitation d’appui financier,  elle fait référence à une équipe de “journalistes locale ( sic)” et d’un événement qui réunira les “acteurs dans l’information (sic)”. On peut comprendre qu’elle ne soit pas brillante,  ces temps-ci on nomme à des postes clés des incompétents arrogants plutôt que de privilégier le mérite et la compétence,  mais tant qu’à avoir une directrice incompétente au moins qu’elle soit secondée par des personnes brillantes qui l’aident. Les dépêches de Taratra sont truffées de fautes et le premier responsable est la personne qui est à sa tête soit la directrice Mademoiselle Fehizoro Rafalimanana ex journaliste de Kolo TV qui pourtant est une chaîne de référence. Lire les dépêches de Taratra devient pour certains un supplice, pour d’autres un exercice de français à donner à des élèves de CM2 (l’équivalent de la classe de 7e dans les écoles primaires) cherchez l’erreur, corrigez les fautes”. Des fautes d’accord passent encore mais des rédactions qui laissent à désirer et qui révèlent clairement une incompétence crassent. Dans la dépêche sur Paul Rafanoharana, il est écrit qu’aucune réflexion “en vue de lui nommer Premier ministre n’a eu lieu (sic)”. Ou dans la dépêche sur Madagascar Oil dans laquelle il est écrit “l’approvisionnement de 10 millions de litre de fuel-oil pour approvisionner (sic)” ; dans une dépêche sur une découverte d’arme de fabrication artisanale ” découverte dans son court ( sic!)( de tennis ???). Et quand la directrice elle-même écrit dans une dépêche signée par elle en français que “100 taxis issus dans la ville (sic)”, on ne peut que se rendre compte du manque total de professionnalisme pour quelqu’un qui prétend faire de Taratra une référence, à moins de faire de Taratra la “référence” en fautes de français,  en faute de style, en incompétence! Et pourtant,  la directrice excelle dans les demandes d’explication et les conseils de disciplines. Elle devrait plus se focaliser à relire le Bled et les dictionnaires… pour avoir “une prime” ( elle hésite d’ailleurs elle-même sur le genre du mot “prime”!).

La Gazette

Lire aussi