La Gazette de la grande ile

Nomination du nouveau Gouvernement : Erreurs volontaires

Publié le 19 août 2021

Le Président de la République a déclaré que le gouvernement nouvellement nommé n’a pas droit à l’erreur, ce qui laisse supposer que la composition d’avant a accumulé les erreurs. Cette fois, bien que n’ayant droit à aucune erreur, les erreurs se ramassent à la pelle. Un ministre à peine qualifié à la tête du transport qui concerne aussi bien celui routier, ferroviaire, fluvial, maritime, aérien. Quand ce ministre est connu pour avoir été jugé par la justice malgache pour faux diplôme, que ses qualifications scientifiques sont minimes pour un secteur aussi important que le transport, que les accointances avec le Chef de l’Etat ne suffisent pas loin de là pour développer le pays, on se demande pourquoi le Président de la République a fait cette erreur de nommer Tinoka Roberto au ministère des transports. On se demande même si cela n’est pas dû aux liens entre Tinoka Roberto et Rinah Rakotomanga ou plus précisément le frère de Tinoka Roberto car Rinah Rakotomanga a eu la main mise notamment sur Air Madagascar compagnie de transport aérien. Le secteur du transport est loin d’être un secteur dans lequel on peut se permettre de grossières erreurs mais visiblement le Président de la République a préféré y placer un de ses hommes de confiance peu importe la qualification dans le domaine du transport tout en gardant avec le ministre des transports sa femme de confiance, celle qui avait partagé la vie de ce ministre qui n’est autre que Lalatiana Rakotondrazafy avant qu’elle ne devienne Andriatongarivo. On se souvient que le ministre Tinoka Roberto s’etait affiché en couple avec Lalatiana Rakotondrazafy quand elle s’est présentée à la mairie d’Antananarivo. Autre erreur est le maintien de la ministre Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, si le raisonnement est de se dire qu’elle est honnie car elle fait des choses peu utiles, elle ne devrait qu’écouter et ré écouter ses monologues d’avant pour se rendre compte par elle même qu’elle fait exactement ce qu’elle reprochait sur plusieurs émissions aux dirigeants de l’époque. L’erreur du Président de la République est de maintenir une personne aussi détestée par la population et pour ce faire, vu qu’elle lit beaucoup les réseaux sociaux, il suffit de voir les réactions aux moindres sorties de la dame même s’ils ont beau avoir des comptes censés l’encenser ça ne va jamais plus loin que ceux qui l’abhorrent. Bien évidemment elle est proche du Président et comme Rinah Rakotomanga c’est le genre de personne qu’il vaut mieux pour le Président de la République avoir avec lui que contre lui, cependant il y a des limites à cela quand même. Autre erreur est d’avoir nommé Brice Andrianasolo qui traîne suffisamment de casserole et dont on retrace très facilement les “faits d’armes”. A l’heure des nouvelles technologies de l’information, croire qu’il n’y a pas des archives sonores ou vidéos est une hérésie. Les fameuses enquêtes de moralité ne devraient pas se limiter à juste savoir l’état civil d’une personne, il faut creuser loin pour connaître l’intégrité ou non d’une personne…mais cela est tellement un superflu pour ce régime qui privilégie le copinage peu importe la compétence ou l’incompétence notoire. Quant à la ministre de la population, on ne dira pas que c’est une erreur… elle a fait un clip qui aujourd’hui la dessert grandement dès lors qu’elle est devenue personnage public et ministre de surcroît. Cela ne fait pas d’elle une fille de joie loin de là, mais voir circuler ces photos d’elle tirées certes d’un clip et à supposer qu’elle va se retrouver avec son homologue étranger, tout cela prête un peu à rire. La nommer là n’est peut être pas une erreur de casting, c’est son erreur à elle de jeunesse simplement.

La Rédaction

Lire aussi