La Gazette de la grande ile

Charbon de bois : Diminution de prix… et de quantité

Publié le 30 août 2021

Le ministre du commerce, Edgard Razafindravahy avait annoncé les prix de référence de quelques produits essentiels au quotidien durant un point de presse le 27 août dernier. Parmi ces produits, il a mentionné le charbon de bois. Principale source d’énergie des ménages malgaches, mais également principale source de déforestation à Madagascar. La transformation du charbon de bois est une pratique que l’Etat essaie peu à peu de bannir en vulgarisant d’autres sources d’énergie plus écologiques. Comme la transformation et le commerce du charbon de bois demeurent informels, il n’y a aucune forme de normalisation par rapport à la qualité et la quantité de ce produit. Cependant, le ministère a tenu à y mettre un prix de référence. Selon le ministre du commerce, le sac de charbon de bois doit être vendu à 23.000ar. Il n’a pas mentionné pour quelle taille de sac ou pour quel poids.

Vis-à-vis de cette annonce, les commerçants de charbon de bois réagissent. Un grossiste à Ambodivona affirme : «Je suis prêt à vendre le sac de charbon à 23.000ar, mais c’est à moi de choisir quel sac. Aussi, je vais accepter toutes les propositions de prix imposées par le ministère, mais je diminuerai la quantité de charbon par rapport à ces prix. ». Un avis que ce commerçant partage avec plusieurs autres grossistes et détaillants de charbon de bois. Suite à cette déclaration sans précision d’Edgard Razafindravahy, un commerçant de charbon de bois peut vendre un sac de deux kilos à 23.000ar sans problème. Ce qui est sûr, c’est que les commerçants de charbon de bois vont accepter de vendre à ce prix de référence à 23.000ar, mais ils sont imposer la quantité pour ce prix.

  1. B

Lire aussi