La Gazette de la grande ile

Politisation du football : La mauvaise habitude des exceptions

Publié le 31 août 2021

“Ne politisez pas le football !”. Depuis des années et dans n’importe quel pays le football fait partie de ces sports qui fédèrent. En 2019 l’exploit des Barea a uni les Malgaches, cela ne signifie pas loin de là que c’était un exploit du régime.  Malheureusement, cela semble incompréhensible pour beaucoup. Le monde du football paraît même être un monde à part. Quand certains prétendent que c’est avec l’argent de l’Etat malgache que le stade a été construit,  ce qui a mené certains à faire le classique ” merci Président !Bravo Président ” et que des inspecteurs de la CAF viennent pour inspecter le stade…la réalité est là crue. Quand certains prétendent que le Président de la fédération malgache du football peut avoir manœuvré pour empêcher les spectateurs d’assister au match des Barea et que l’on découvre que la CAF a rejeté la demande de Madagascar,  du Sénégal et de la Lybie pour que les matchs de la première journée puisse être ouverts au public, on se rend compte que la  CAF n’en a cure du spectacle prévu pour l’inauguration du stade et le premier match et que c’est la CAF qui a le dernier mot. Le réel problème est que nos politiciens de tous bords ont mélangé le foot et la politique et comme le régime actuel aime le spectacle, le “werawera”, la distribution de billets gratuits pour assister à l’inauguration du stade et au match a été décidée en oubliant que sur ce coup ci c’est la CAF qui décide.  Et comme bon nombre des décideurs de ce pays ont l’habitude de se mettre au dessus des lois, ils ont l’habitude des passes droits,  ils ont l’habitude de s’octroyer eux mêmes des exceptions pour eux et leur familles et proches… mais que sur ce coup ci il y a au dessus d’eux la CAF, ils se sont mis à demander une exception après avoir fait miroiter aux férus du ballon rond des billets gratuits pour assister au match! Et la CAF a refusé,  comme elle a refusé pour d’autres pays! Puis les inspecteurs de la CAF vont venir et du coup le mot d’ordre est de garder les alentours du stade propre et sans trop de monde…l’hypocrisie qui atteint son summum ! Tous les jours c’est jour de marché autour du stade et grand marché le jeudi, mais comme cela n’est pas vraiment logique on ferme les yeux tous les jours et on fait bonne figure car la CAF est dans les parages. Ainsi va ce pays, ainsi va le régime comme ceux d’avant : chercher un responsable quand il y a eu incompétence et les responsables ce ne sont jamais ceux qui sont à la source du problème,  chercher des échappatoires pour éviter l’application des lois et se mettre au dessus des lois,  chercher à ramasser à soi des gloires qui ne leur reviennent pas. Comme disent certains, il y a eu plus fort que les Orange cette fois et le “werawera” n’a pas impressionné les responsables de la CAF.

La Gazette

Lire aussi