La Gazette de la grande ile

Suspension de paiement au Trésor : Le détournement de denier public comme cause

Publié le 03 septembre 2021

Trop occupé par l’ouverture du « stade Barea » ainsi que les festivités afférentes, le régime actuel fait fi de la priorité dans le cadre de la gestion des affaires étatiques. Vu le dysfonctionnement auprès de certains départements ministériels, les citoyens ainsi que les observateurs politiques ont attendu ces derniers temps la nomination de grands commis de l’Etat, jugée plus importante. C’est notamment le cas de la Direction Générale du Trésor (DGT), qui n’a pas de tête depuis le limogeage de l’ancien directeur Ihajambo-

latiana Ranjalahy le 18 août dernier. Or, la vacance de ce poste n’est pas comme les autres, les effets sont néfastes pour les opérateurs prestataires de service ayant contracté des marchés publics avec l’Etat et impactent même la gestion en général des finances publiques. En attendant la désignation d’un nouveau DGT, les paiements sont suspendus, à l’exception des soldes et des pensions de retraite. Une mesure perçue par les personnes concernées comme une mauvaise foi du régime, représenté par le nouveau ministre de l’Economie et des Finances (MEF), Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison.

Des économistes, à l’instar du cercle de réflexion des économistes de Madagascar (Crem), ont tiré la sonnette d’alarme la semaine dernière en affirmant que les répercussions au niveau du budget de l’Etat sont fortement à craindre. Des interpellations qui sont minorées totalement par les autorités concernées, en premier lieu la ministre en personne. A qui profite alors cette longue attente de la nomination du futur DGT ? Au moins une nomination d’un DG par intérim aurait dû être effectuée afin d’assurer la continuité des services dans toutes les branches du Trésor. Sûrement, le régime ainsi que les staffs du MEF trouvent un intérêt dans cette suspension prolongée du décaissement. Selon les mauvaises langues, une telle manœuvre est utilisée pour cacher les détournements de deniers publics au sein de ce ministère et de ses branches.

Aussi, le récent remaniement gouvernemental a laissé un poste vacant à la tête de la région Anosy puisque l’ancien gouverneur, Jerry Hatrefindrazana a été nommé ministre des Travaux Publics. Egalement, la nomination du successeur d’Imbiki Herilaza au Sénat est attendue vu qu’il fait partie du quota du Chef de l’Etat.

Mampionona

Lire aussi