La Gazette de la grande ile

« Werawera » stérile : Manque de modestie

Publié le 04 septembre 2021

Le résultat médiocre du match disputé par le Barea de Madagascar et L’Ecureuil du Bénin, hier en début de soirée a tout simplement été une catastrophe. Pour un match inaugural du stade flambant neuf Barea Mahamasina, la défaite de l’équipe nationale a tout simplement été une douche froide pour le public et les spectateurs malagasy. En effet,  nombreux sont ceux qui étaient venus très tôt hier au niveau du stade de Mahamasina pour assister à ce match historique. Ils s’attendaient à des résultats plus favorables qu’une défaite de notre équipe nationale.

Mais la situation d’avant-hier a créé une véritable polémique au niveau des observateurs. Nombreux étaient convaincus de la victoire de l’équipe nationale, surtout après le discours du chef de l’Etat de faire du stade Barea l’emblème de la capitale. Dans ces mots du chef de l’Etat : « Pendant des années, c’est le Palais de Manjakamiadana qui symbolisait Antananarivo. Aujourd’hui, nous avons le stade Barea qui se dresse avec majesté au cœur d’Antananarivo ». Un discours très prometteur que l’on pensait qu’il y aurait des répercussions sur les résultats du match, mais contre toute attente, c’est une défaite que l’équipe nationale malagasy a essuyée à l’issue de ce match.

Après cette défaite, le chef de l’Etat malagasy et les autorités présentes à Mahamasina ont tout de suite deserté les lieux sans autres explications. Aucun n’a eu l’audace de faire des déclarations et encore moins des discours d’encouragement à l’équipe malagasy en prévision de la suite des matchs éliminatoires. Des mots d’encouragement qui devaient pourtant remonter le moral de l’équipe malagasy mais aussi et surtout, celui des spectateurs malagasy en général.

En tout cas, le manque de modestie du régime Rajoelina a été dénoncé comme étant une de ses faiblesses. Cherchant à tout prix à faire parler de lui, les échecs sont presque toujours insurmontables. Au lieu de s’attarder sur du « werawera » (bling bling),  l’équipe d’Andry Rajoelina devrait plutôt multiplier ses actions et réalisations et attendre les repercussions et les résultats faire le reste.

RN

 

Lire aussi