La Gazette de la grande ile

Edito : Lui, elle et lui

Publié le 08 septembre 2021

Si une émission connue du temps des anciens présidents de la République était encore animée par son animatrice principale,  spécialiste du monologue, on aurait parié que l’animatrice aurait passé une semaine à parler du buzz d’hier une ministre,  un chanteur,  un secrétaire général de ministère ! Trois personnages publics avec chacun leur manière d’être, avec chacun leur histoire, avec chacun leur page facebook sur laquelle ils étalent leur “bonheur” et “succès” assez mensonger pour la ministre et le secrétaire général.  Assez mensonger si bien les langues de ceux qui travaillent de près avec eux se délient, alors qu’ils croient que ceux là ne révèlent pas ce qu’ils voient et qu’ils entendent. Le chanteur est connu des jeunes avec des tubes qui passent en boucle à la radio même dans la campagne profonde de Madagascar.  Une bonne bouille, des chansons qui parlent à certains et comme il est artiste très connu des jeunes il est sous “la houlette” du Ministère qui a en charge aussi les artistes. Actif dans les activités du Ministère, forcément proche de la Ministre comme tous les artistes et comme disent ses fans “il est mignon” ! Le Secrétaire Général, véritablement moins mignon que le chanteur,  arrogant, il se promène avec des armes à feu dans sa voiture et s’en vante quand il croise des gens qu’il  connaît et qu’il croit à tort qui l’apprécient. Pour beaucoup,  ça demeure incompréhensible qu’un tel personnage soit secrétaire général d’un ministère. Renvoyé de l’institut de formation professionnelle des avocats, il a suivi une petite formation avec laquelle il se targue d’avoir fait science politique. Mais cela passe encore,  des mythomanes on en voit beaucoup. Par contre,  son penchant  pour la violence est connu de ses amis et même de sa famille éloignée, une violence qu’il a du mal à contenir qui lui fait certainement avoir la gâchette facile dans la mesure où il se promène avec des armes à feu et c’est de notoriété publique.  Quelqu’un qui perd facilement son sang froid mêlé à son arrogance est responsable au sein du gouvernement, secrétaire général d’un secteur clé. Elle, ministre de la République, épouse de lui, a passé beaucoup de son jeune temps à critiquer les gens sur les ondes. Elle attaquait tous ceux qu’elle avait dans son viseur, à croire qu’elle est irréprochable et surtout que sa vie puisse faire rêver. Elle était sans filtre, ce qui lui a valu beaucoup de surnom.  Entre ces trois personnages publics,  il y a plusieurs dénominateurs communs. Ils sont chacun personnage public avec un gros plus pour le chanteur,  adulé par ses fans, peu critiqué et comme n’importe quel chanteur ses fans ne lui trouve que des qualités alors si quelqu’un s’amuse à toucher à un seul de ses cheveux,  les fans s’énervent. Comme une star, mais à Madagascar,  il ne fait pas l’objet de protection particulière… aussi quand le bruit a couru qu’il aurait été victime de tentative de meurtre,  que quelqu’un a voulu tirer sur lui, les fans s’émeuvent et veulent savoir qui a fait ça.  Comme il est artiste et qu’il travaille avec la ministre de la culture, les potins sont allés bon train..après tout il ne se promène pas avec arme à feu, il est mignon,  il n’est pas arrogant et ca ne plait certainement pas à celui qui est tout son contraire… Deux des protagonistes ont des responsabilités au sommet de l’Etat,… Encore heureux qu’il y ait des lois contre les violences basées sur le genre et contre les tentatives de meurtre!

Toute ressemblance à des personnes qui existent est loin d’être fortuite !

La Gazette

Lire aussi