La Gazette de la grande ile

Détenus dans la prison d’Antanimora : Administration de la deuxième dose de Covishield

Publié le 09 septembre 2021

Le ministère de la justice a procédé hier à la vaccination contre la Covid-19 des détenus dans la maison carcérale d’Antanimora. Il s’agit de la deuxième dose de vaccin Covishield. Le PNUD soutient cette initiative à travers son programme Renforcement de l’État de Droit et son partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix pour la mise en œuvre du programme “Capitalisation des acquis de la Paix” à Madagascar. L’UNICEF et l’OMS sont partie prenante de cette campagne en tant que porteurs du programme Covax à Madagascar avec l’appui des partenaires du team Europe.

Pour rappel, 173 détenus se sont fait vaccinés lors de la première dose au mois de juin 2021. La maison carcérale d’Antanimora est caractérisée par une surpopulation carcérale. La prison compte actuellement plus de 3300 détenus. L’exiguïté de l’espace ne permet pas toujours le respect des distanciations sociales et accroît la vulnérabilité des détenus d’être atteint par le covid-19. C’est pourquoi l’enjeu de la campagne de vaccination. Pour rappel, le ministre Imbiki Herilaza a rassuré l’accélération des dossiers pénaux avec détention. Son département ministériel a fixé comme objectif un ratio de 70 condamnés pour 30 prévenus. Par ailleurs, l’Ambassadeur de l’Union Européenne Giovanni Di Girolamo et le ministre  Imbiki Herilaza ont discuté le 7 septembre de la réforme de la justice et la lutte contre la corruption, la surpopulation carcérale et la lenteur du traitement des dossiers dans le système judiciaire. Des défis restent à relever dans l’amélioration au niveau du ministère de la Justice à Madagascar.

Nandrianina A

Lire aussi