La Gazette de la grande ile

Edito : Visionnaire…

Publié le 14 septembre 2021

Lorsqu’on écoute aujourd’hui les monologues de Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo du temps où elle était chroniqueuse,  on se rend compte à quel point elle était visionnaire.  Elle ne croyait pas si bien dire quand elle évoquait des petits mensonges dans la vie conjugale,  le mari qui prétend être au travail mais qui va prendre un pot avec les copains et la femme qui prétend aller chez ses parents mais qui va sortir avec ses amis star de la chanson par exemple. Elle ne croyait pas si bien dire quand elle évoquait les promesses mirobolantes durant les campagnes mais sans financement pour les réaliser.  Elle ne croyait pas si bien dire quand elle parlait d’une vie de débauche des détenteurs de pouvoir avec des histoires de coucherie et de chambres d’hôtel.  Elle ne croyait pas si bien dire quand elle parlait d’affabulation, de mensonge.  Elle ne croyait pas si bien dire quand elle évoquait les voyages à l’étranger des détenteurs de pouvoir sans aucun impact réellement palpable par la suite. Lalatiana Rakotondrazafy etait sans filtre, ça hurlait sans point sans virgule, elle ne connaissait certainement pas la phrase d’Einstein “Si votre esprit n’est pas ouvert, gardez la bouche fermée”. Esprit étriqué persuadée de détenir la vérité absolue. Difficile pour elle de garder la bouche fermée,  difficile pour elle de ne pas porter de jugement intempestif, difficile pour elle à l’époque de se dire que tout cela allait se retourner contre elle un jour car elle allait faire exactement ce qu’elle critiquait. Lalatiana Rakotondrazafy etait visionnaire,  elle a vu plusieurs années auparavant à travers ce qu’elle disait dans ses chroniques ce qu’elle allait faire plus tard une fois qu’elle aura eu ce dont elle rêvait “occuper un poste politique !”. Tellement visionnaire mais elle n’avait pas eu le temps de dire à son mari de ne pas frimer sur facebook avec ses armes à feu… si bien que c’est maintenant seulement que son mari s’est empressé d’enlever ses photos avec armes sur sa page facebook. Tellement visionnaire mais elle n’a pas eu le temps de prédire que le préfet de police allait sortir une décision de saisie d’armes à feu. Tellement visionnaire qu’aujourd’hui elle se rend compte que même  ses fervents défenseurs attendent des consignes sur ce qu’il y a à dire, ne savent que dire et quoi inventer…peut être parce qu’ils n’ont pas de personnalité comme elle avait traité Lalao Ravalomanana.  Visionnaire Lalatiana Rakotondrazafy, elle doit déjà savoir où elle sera et à défaut ce qu’elle dira sans filtre sur ses ondes.

La Gazette

Lire aussi