La Gazette de la grande ile

Kéré dans le Sud – département population : Défaillance totale du ministère

Publié le 15 septembre 2021

Un mois après le remaniement des membres du gouvernement, aucun changement important n’est encore aperçu dans le cadre de la gestion des affaires étatiques. Ce gouvernement nombriliste que le Chef de l’Etat a dénommé « gouvernement d’action » ne fait qu’apparaître la faille administrative. Outre les différents scandales impliquant ces derniers temps certains ministres, il s’avère actuellement que d’autres sont simplement incompétents et se mettent à l’inertie totale. Néanmoins, il y en a ceux qui affichent déjà de bonnes initiatives dans la gestion de leurs départements. C’est ainsi qu’Imbiki Herilaza, Garde des Sceaux et ministre de la Justice, a agi en faveur des victimes de la famine dans le Sud de l’île. Ayant assisté vendredi dernier à Toliara la cérémonie d’intallation du nouveau Procureur général près la Cour d’Appel (PGCA) de cette localité, il y a constaté les sérieuses difficultés rencontrées par les habitants. Ainsi, le ministre a promis d’offrir aux victimes de la famine trois mois de ses salaires.

Un tel agissement devrait attirer l’attention de ses collègues du gouvernement qui en sont responsables. Parmi eux figure en premier lieu la ministre de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme (MPPSPF), Princia Soafilira. Alors que celle-ci a annoncé dès sa nomination que sa priorité absolue portera sur le social ainsi que la recherche d’une solution pérenne pour faire face au Kéré qui sévit dans cette localité, son département n’a rien fait jusqu’à maintenant afin de soutenir au moins les familles les plus vulnérables. Cette défaillance totale du ministère de la Population servira de guide pour le Chef de l’Etat dans le cadre du prochain remaniement. La ministre Princia Soafilira, en tant qu’originaire de Toliara, compte sûrement sur l’association des natifs de cette province (FIZAFATO), lequel a ces derniers temps pris la défense de ses membres ministres incompétents.

Mampionona

Lire aussi