La Gazette de la grande ile

Expropriation sans indemnisation : Le forçing maintenu à Ambohitrimanjaka

Publié le 16 septembre 2021

Le blocage de la construction de la nouvelle rocade reliant le centre-ville à Ambohitrimanjaka et Ivato apparaît au grand jour. Comme dans le passé, c’est toujours l’indemnisation des propriétaires expropriés dans le cadre du projet qui en est le fond du problème. En effet, après des mois de silence sur l’issue de ce projet, la descente du ministre des Travaux publics, Jerry Hatrefindrazana sur les lieux mardi dernier a permis de savoir le fond du blocage.

Et Jerry Hatrefindrazana d’informer que l’indemnisation des propriétaires de terrains, de rizières et de maisons, touchés par la construction de cette infrastructure routière doit encore être réglée. Que les discussions avec les propriétaires se poursuivent encore en ce moment.

Une situation tout de même alarmante puisque ces questions d’indemnisation des propriétaires expropriés auraient dû être réglées bien avant même le début des travaux. Normalement, aucun travaux ne devraient être entrepris, en particulier le remblayage des rizières et l’expulsion des propriétaires tant que l’indemnisation de ces propriétaires n’a pas encore été réglée en totalité.

De telles pratiques ayant toujours été à l’origine de nombreux soulèvements populaires dans le passé. Le cas en particulier du soulèvement des propriétaires terriers d’Andohatapenaka en 2009 ayant causé la chute du régime Ravalomanana.

A rappeler que les travaux de construction de la rocade d’Ambohitrimanjaka avaient débuté du temps de l’ex-président Rajaonarimampianina. Les entreprises en charge des travaux avaient tout de suite procédé au remblayage de rizières concernées par le projet.

D’après les informations non-officielles, l’autre blocage de ces travaux est également dû à un problème de financement. Le paiement des entreprises en charge des travaux n’étant plus effectué, ces derniers ont tout simplement décidé de suspendre les travaux.

RN

Lire aussi