La Gazette de la grande ile

Filière Bambou : Madagascar compte une quarantaine d’espèces

Publié le 18 septembre 2021

Le l8 septembre est dédié à la Journée internationale du Bambou. La célébration de la Journée mondiale de Bambou s’est tenue hier à la Chambre de Commerce et de l’Industrie d’Antananarivo à Antaninarenina, organisée par le ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD). Le MEDD a une vision verte pour couvrir Madagascar de forêts conformément à la vision qui a été définie par le Président de la République. En outre, le MEDD promeut également l’industrie verte et cela inclut la filière bambou. Les avantages du bambou sont nombreux : d’un point de vue environnemental, la culture du bambou joue un rôle important dans la lutte contre le changement climatique et la prévention de la déforestation à travers son utilisation comme meuble, charbon de bois, mobilier, artisanat, construction… laine. La filière bambou crée donc une industrie verte et contribue au développement économique.

Madagascar compte 40 espèces de bambou, dont 35 sont indigènes et sont les plus abondantes dans les zones humides comme dans la région Atsinanana. A l’international, Madagascar a intégré en 2004 l’INBAR ou Organisation Iinternationale Bambou Andraittan qui regroupe les pays au nombre de 47. Le MEDD participe ainsi à la promotion de cette filière avec leurs partenaires INBAR et PROSPERER.

Na

Lire aussi