La Gazette de la grande ile

Autosuffisance alimentaire : On s’éloigne de l’objectif !

Publié le 28 septembre 2021

L’atteinte de l’autosuffisance alimentaire figure dans la politique générale de l’Etat en misant sur l’extension des surfaces cultivables, notamment par une augmentation substantielle de la production rizicole qui se trouve être l’aliment de base des Malgaches. Ce qu’on constate à l’heure actuelle, c’est qu’on est encore loin de cet objectif. On peut même dire qu’on s’en éloigne, vu qu’un grand nombre des rizières sont remblayés pour faire place à diverses constructions. Il n’y a qu’à faire un tour au niveau du By Pass pour en avoir la preuve. Le fait que le pays fait appel à une importation massive témoigne du fait  que la Grande Ile est encore loin du compte vis-à-vis de l’autosuffisance alimentaire. Bon nombre des agriculteurs se sont plaint cette année que leur production s’est retrouvée réduite de moitié en raison du manque de précipitation. Cela n’est pourtant pas sans conséquence, vu que le pays est face à une forte inflation dépassant la barre des 5% depuis le mois de mars. En guise de solution face à cela, le Président de la République a annoncé lors d’un point de presse à Ivato hier qu’il entend mobiliser une vingtaine de navires pour importer des produits de première nécessité (PPN) tel que le sucre, le riz et autres vers Madagascar. C’est une solution comme une autre, n’empêche que cela va à l’encontre de la vision d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. Tant qu’on a encore recours à une importation massive, cela signifie que c’est encore loin de l’objectif à atteindre. Face à cette annonce du Président Andry Rajoelina, les importateurs n’ont qu’à bien se tenir car il a bien indiqué que ces PPN seront vendus à prix modéré sur le marché local.

JR

Lire aussi