La Gazette de la grande ile

Salubrité et assainissement : De la sensibilisation à la sanction

Publié le 29 septembre 2021

La commune urbaine d’Antananarivo va prochainement entamer deux semaines de haute intensité de main-d’œuvre (HIMO). Les travaux de curage des canaux seront initiés dans le cadre de la lutte contre l’inondation, donc cela devraient être entamé avant la saison de pluies. Deux semaines pour curer les canaux, c’est tout de même long surtout que le curage des canaux se fait régulièrement dans la commune urbaine d’Antananarivo.

Outre cela, la CUA procèdera à la sensibilisation des propriétaires de maison sur la nécessité d’avoir une fosse septique. « La commune a envoyé des équipes à Manarintsoa. Ces derniers ont aperçu que beaucoup de maisons ne possèdent pas fosse septique et jettent directement leurs excréments dans les canaux », constate le maire, Naina Andriantsitohaina, hier. Toutefois, il fait preuve d’indulgence. Il faut d’abord commencer par la sensibilisation, puis la notification. En plus, les gens ont actuellement des difficultés financières. Sans parler du fait qu’ils devront encore se préparer à l’ouvrage », poursuit-il.

Toujours dans l’assainissement et la salubrité de la ville, il y a aussi le ramassage des ordures par la Société municipale d’assainissement (SMA). L’indice de remplissage est passé de 68% le 27 septembre 2020 à 37% le 27 septembre 2021, d’après le maire. « C’est déjà correct, mais les efforts doivent poursuivre », affirme-t-il. Parmi les efforts dans le ramassage des ordures, la commune annonce la création d’une application mobile qui permettra la population de signaler les dépôts sauvages.

A.N.

Lire aussi