La Gazette de la grande ile

Déclin de la Jirama : Vonjy Andriamanga a nommé sa maîtresse

Publié le 06 octobre 2021

Une note de décision a émané du bureau du directeur général de la Jirama, Vonjy Andriamanga hier, nommant au poste de directrice générale adjointe marketing, sa maîtresse, Onja Rasamimanana. Pour la petite histoire, cette Onja Rasamimanana est l’ancienne directrice de cabinet, un poste inexistant à la Jirama, de Vonjy Andriamanga qu’il a amenée à Fianarantsoa pour une virée en amoureux aux frais de l’Etat le 11 septembre 2020. Notons qu’à l’époque, Onja Rasamimanana n’était plus officiellement employée de la Jirama. En effet, le poste de cette dernière a été supprimé le 3 septembre 2020, alors que Vonjy Andriamanga a encore signé un ordre de mission pour cette femme le 4 et 5 septembre 2020. Un voyage en amoureux que le directeur régional de la Jirama à Fianarantsoa a été obligé de payer.

Cette femme figure parmi les putains de la république. Celles qui obtiennent toujours ce qu’elles veulent. Onja Rasamimanana jongle entre deux postes au sein de deux institutions, dont l’OMNIS et la Jirama. Ce qui est illégal en soi. Mais le plus osé dans l’histoire, c’est qu’elle l’a fait contre les ordres de son Directeur à l’OMNIS et le Conseil d’Administration de la Jirama. Quand l’affaire a explosé sur les médias, Onja Rasamimanana a été nommée en tant que simple collaboratrice. Pensant que l’affaire est passée aux oubliettes, Vonjy Andriamanga la nomme à un poste-clé de la Jirama en ce moment où cette institution est à l’agonie. Après ces multiples combines pour satisfaire leurs désirs personnels, Onja Rasamimanana et Vonjy Andriamanga se retrouvent à la tête de la Jirama. Cette fois, tous les voyages qu’ils entreprendront seront aux frais de la Jirama. Un bon prétexte pour se justifier auprès de leurs conjoints respectifs.

La Gazette

Lire aussi