La Gazette de la grande ile

Exposition à Analakely : Une œuvre sans intérêt

Publié le 11 octobre 2021

L’œuvre de l’artiste contemporain Joël Andrianomearisoa, est exposée en permanence devant l’hôtel de ville à Analakely. Son inauguration officielle a eu lieu samedi dernier. Cette exposition est soutenue par le Fonds Yavarhoussen, en collaboration avec la Commune Urbaine d’ Antananarivo (CUA). Le maire d’Antananarivo, le ministre de l’Aménagement du territoire, le gouverneur d’Analamanga, des hauts responsables au sein du Fonds Yavarhoussen ont répondu présents à l’événement. L’artiste veut faire appel aux rêves, à travers son œuvre métallique supportant des grandes lettres qui annoncent : « Eto isika dia manandratra ny nofin’izao tontolo izao » ou « Ici nous portons tous les rêves du monde ».

Un assemblage de métaux, est-ce ce qu’on appelle de l’art? L’art regroupe les œuvres humaines destinées à toucher les sens et les émotions du public. Un amateur ou un vrai soudeur arrive à réaliser cette œuvre de Joël Andriano-

mearisoa. Un vrai artiste a sa particularité que personne ne pourra exploiter. Et pourtant une grosse somme a été débloquée pour l’inauguration de cette œuvre. Une exposition qui ne connote pas du tout avec le quotidien des riverains. Et on la met devant l’hôtel de ville où personne ne comprend vraiment pas ce qu’elle signifie exactement. Bref, la population malgache n’a pas le temps de rêver quand elle passe tout son temps à chercher de la nourriture. Alors, il s’agit d’une œuvre sans intérêt !

Nandrianina A

Lire aussi