La Gazette de la grande ile

Formations professionnelles : Inadéquates avec les offres d’emploi

Publié le 11 octobre 2021

Les formations et enseignements dispensés au niveau des instituts de formations supérieurs malgaches sont inadéquats avec les besoins de nos entreprises. C’est ce qu’on peut tirer des statistiques communiquées par le FMFP (Fond malgache de la formation professionnelle). Trois postes sur dix ne trouvent pas preneur au niveau des entreprises malgaches par manque de personne compétente. Inversement, un étudiant sur dix sortants de nos universités et centres de formation professionnels ne trouve pas de poste correspondant à ses compétences.

En effet, 30% des postes disponibles sur le marché du travail ne trouvent pas de postulants. Le manque de demande d’emploi correspondant à ces postes ouverts au niveau des entreprises en est la principale raison. D’un autre côté,  14% des jeunes sortants de nos universités et instituts de formations professionnelles se retrouvent au chômage. Les offres d’emploi correspondant à leurs formations et diplômes se font de plus en plus rares. D’ailleurs, de plus en plus de jeunes exercent des activités et fonctions ne correspondant pas à leur attribution.

Les derniers chiffres de l’Instat font état de plus de 80% de la population active exerçant une activité de subsistance, c’est-à-dire, moins productive et de moindre rendement. Cette inadéquation entre formation et emploi en est la principale raison, puisque des travailleurs exécutent des tâches qui ne correspondent pas à leurs compétences.

Tous les acteurs de notre économie et les autorités malgaches doivent ainsi se concerter pour élaborer des politiques de formation répondant aux offres du marché du travail. L’identification des véritables attentes de notre économie doit également être étudiée pour orienter nos jeunes le plus tôt possible.

RN

Lire aussi