La Gazette de la grande ile

Inauguration d’un kilomètre de route : toutes les institutions mobilisées

Publié le 08 octobre 2021

Les conseillers et les proches du chef de l’Etat font quasiment tout pour le ridiculiser. Ce que l’on peut en tirer de ce qui s’est produit hier dans le petit quartier d’Andovosira à Mananjary. En effet, ce n’est pas une autoroute ni une route bitumée « manara-penitra » (aux normes) de plusieurs kilomètres, et encore moins une grande infrastructure publique d’intérêt national qui a été inaugurée hier dans ce quartier, mais une petite portion de route en pavé d’à peine un kilomètre de long. Mais contre toute attente, presque tous les chefs d’institution de la république ont été mobilisés pour procéder à son inauguration.

Une forte délégation composée du président de la république, Andry Rajoelina, du premier ministre chef du gouvernement accompagné des membres du gouvernement, des deux présidents des deux chambres du Parlement ainsi que de nombreux élus locaux et des autres régions pour inaugurer la petite route du quartier d’Andovosira. Il ne manque plus que les présidents des hautes juridictions pour boucler la liste. Apparemment, les proches d’Andry  Rajoelina n’en a pas assez de se ridiculiser pour du « werawera » (blingbling) dépourvu de résultat concret. Certes, la population se réjouit à chaque fois des nouvelles infrastructures réalisées, mais ils attendent surtout des réalisations plus importantes et plus concrètes à l’image du TGV (Train à grande vitesse) servant de référence au régime actuel. De grandes infrastructures routières comme l’autoroute reliant Antananarivo à Toamasina, via Ambatondrazaka, figurent parmi les attentes de la population malagasy, mais non encore réalisée ni même entamée.

RN

Lire aussi