La Gazette de la grande ile

Projet PRODIGY : Les fonds sont détournés !

Publié le 12 octobre 2021

L’appel d’offres lancé par le PROjet de Gouvernance DIgitale et de Gestion del’Identité MalagasY (PRODIGY) sur la validation des données des agents de l’Etat à travers un recensement, fait des vagues au niveau du secteur de la Technologie et de l’Information (IT). En effet, les sociétés GENKEY et Charlie Goldsmith Associates, deux sociétés étrangères, l’une allemande, ayant quelque expérience sur le Système AFIS (Automated Fingerprint Identification System) et l’autre, anglaise, ayant pour activités le transfert de cash et le mobile money, prévoient de se faire la belle avec les fonds de Prodigy et de la Banque Mondiale. Il semblerait que les arrosages soient déjà au programme, la bière à flots en Allemagne et le thé en Angleterre. En effet, les spécialistes de la digitalisation et des projets dans le secteur public sont sur le qui-vive et attendent avec intérêt les résultats des évaluations du Comité Technique d’évaluation. Il serait impensable que des sociétés n’ayant aucune expérience confirmée dans le domaine, sans aucune présence à Madagascar, n’ayant jamais travaillé dans le pays, ne connaissant ni les réalités du terrain, ni les endroits reculés du pays, puissent prétendre réaliser un projet d’une telle envergure, lequel projet demande une connaissance du terrain, des mœurs et coutumes locales, mais également la maîtrise des outils informatiques avancés dont la biométrie faciale. Et tout cela, parce qu’ils ont le soutien de politiciens véreux déjà vomis par l’opinion, et qui essaient de regagner de l’influence, alors même que leur propre parti politique est à l’agonie. L’une d’elles (GENKEY et CGA) va bien évidement tenter de profiter de cette aubaine pour se frayer un chemin dans les systèmes de paiements de ces Agents de l’Etat, suite logique de ce recensement et de la digitalisation tellement chère au Président. Pouvons-nous encore espérer que les projets d’une aussi grande envergure soient confiés à des sociétés inexpérimentées dans le pays et dans le domaine, tout simplement parce que de vieux politiciens véreux veulent refaire surface et s’imposer ? A suivre …

La Gazette

Lire aussi