La Gazette de la grande ile

Plateforme Fitiavana an’i Andry Rajoelina : Preuve de l’échec de la coalition au pouvoir

Publié le 12 octobre 2021

La plateforme F.A.R ou Fitiavana an’i Andry Rajoelina (ou amour pour Andry Rajoelina en français) voit le jour au niveau de quelques régions, à savoir Ihorombe, Alaotra Mangoro et Analanjirofo entre autres.  La question qui se pose  est : pourquoi avoir fondé une nouvelle structure ? Il convient de rappeler que la carrière politique d’Andry Rajoelina a débuté en 2007 quand il a créé l’association TGV (Tanora Gasy Vonona ou Jeunes Malgaches déterminés en français). Quelques années plus tard voyaient le jour MAPAR (Miaraka amin’i Prezida Andry Rajoelina ou Tous avec le président Andry Rajoelina), l’IRD (une version MAPAR au niveau des communes) et l’IRK (une version MAPAR au niveau des communes). Depuis quelques jours, la plateforme FAR est née au niveau des régions pour atteindre les communes plus tard. Il va sans dire que l’objectif est la présidentielle de 2023 et que la FAR veut réunir tous les anciens membres de la plateforme MAPAR (et l’IRD ainsi que l’IRK) et l’association TGV. D’ici peu, on peut s’attendre à ce que les membres de la plateforme MAPAR et TGV reçoivent l’ordre venant d’en haut pour devenir membres de la FAR. Mais ce n’est pas avec la création de nouvelles associations que le président Andry Rajoelina pourrait gagner la confiance du peuple, ni même réussir. Pour ce faire, il faut plutôt changer de stratégie et de politique.

A.N.

Lire aussi