La Gazette de la grande ile

Vaccin AstraZeneca : Un taux d’abandon de plus de 25%

Publié le 14 octobre 2021

A quelques jours de la fin de la campagne de vaccination deuxième dose à l’AstraZeneca, environ 50 000 primovaccinés sur les 197 001 n’ont pas encore eu leur deuxième dose, soit un taux d’abandon de plus de 25%. « En matière de vaccin (de routine), il y a toujours d’abandon. Généralement, ce taux avoisine les 10%. Ainsi, les primovaccinés qui abandonnent ne devront pas dépasser les 19 000 », d’après les explications du directeur du programme élargi de vaccination (DPEV), le Dr Rivomalala Rakotonavalona. Les doses d’AstraZeneca allouées à Madagascar pour la deuxième dose des primovaccinés du mois de mai et juin arriveront à péremption d’ici le 31 octobre. Les primovaccinés auront ainsi douze jours pour compléter leur schéma vaccinal parce que le ministère de la Santé publique a décidé de clôturer cette campagne de deuxième dose le 25 octobre prochain. « Il est temps de finir la deuxième dose », sensibilise le DPEV. Il insiste également sur le fait qu’il n’est pas conseillé de changer de type de vaccin, « mais la communication n’est pas passée », poursuit-il. Effectivement, beaucoup de primovaccinés au Covishield (ou AstraZeneca) ont décidé une deuxième dose au Janssen (des laboratoires Johnson & Johnson), malgré la digitalisation. A cause des pannes qui sont survenues, certains ont pu bénéficier d’une deuxième dose au Janssen. « D’un côté, l’engouement des gens au vaccin des laboratoires Johnson & Johnson est dû au fait qu’il ne nécessite qu’une seule dose. De l’autre côté, il y a eu ceux qui étaient pressés de quitter le pays et se sont bousculés au vaccin Janssen qui était disponible », affirme le Dr Rivomalala Rakotonavalona. Dans la foulée, le DPEV a rappelé que la deuxième vague pour l’administration de la première dose à l’AstraZeneca est aussi en cours.

Annie N.

Lire aussi