La Gazette de la grande ile

Accaparement des terrains à Madagascar : Les cas de doléances en recrudescence

Publié le 14 octobre 2021

Les vols de terrains ne sont pas nouveaux à Madagascar. « Les cas de doléances, par rapport au litige foncier dans les différentes régions de Madagascar sont en recrudescence actuellement, notamment dans les parties Nord, Sud, Ouest et Est », d’après Andrianjakatiana Johny Paul, le représentant des jeunes au niveau de l’association « Vaomiera Nationaly Nosy Malagasy ». Il interpelle donc aux jeunes malgaches d’agir et contester contre l’octroi de terrain aux étrangers à Madagascar, qui ne correspond même pas à la loi dans le pays. La constitution à Madagascar affirme qu’il est interdit de vendre les terrains aux étrangers, indique Andrianjakatiana Johny Paul. Ce n’est pas les réalités qu’on vit. Au contraire, les dirigeants vendent les terres aux étrangers, martèle-t-il. On assiste souvent à des démolitions de logement, le remblayage des rizières. Ce qui est inacceptable, bien que cela bafoue la souveraineté nationale.

Devant la recrudescence des vols de terrains, les membres au niveau de  l’association « Vaomiera Nationaly Nosy Malagasy » vont effectuer des descentes sur terrain, afin de collecter les dossiers des riverains et les faire connaître les lois régissant la propriété foncière. Il s’avère indispensable d’informer le peuple malgache les lois sur la propriété foncière, afin qu’ils puissent défendre leurs biens, selon les explications. Les problèmes dans le pays, c’est qu’on essaie de manier la population concernant les lois sur la propriété foncière.

Nandrianina A

Lire aussi