La Gazette de la grande ile

Arizaka Raoul Rabekoto : Détournement de plus de dix sept milliards d’ariary à la F.M.F

Publié le 14 octobre 2021

Si dans le volet judiciaire, Arizaka Raoul Rabekoto a été déclaré coupable de détournement de deniers publics par la Cour Criminelle Ordinaire du Pôle Anti-Corruption d’Antananarivo (CCO du PAC), sur décision rendue le 27 septembre dernier, dans le volet sportif, le même  Arizaka Raoul Rabekoto est également condamnable du même fait à la Fédération Malgache de Football (FMF).

 En effet, selon le rapport émanant d’une source digne de foi qui veut garder l’anonymat, des subventions de la FIFA reçues  par la F.M.F durant la période de 2019 à 2020 au lendemain de l’élection d’Arizaka Rabekoto Raoul, à la présidence de la F.M.F le 24 août 2019 à Toliara, 17. 510. 402. 522,42 ariay ont été détournés par Arizaka Raoul Rabekoto à la fédération malgache de football. Cette somme faramineuse concerne les fonds reçus de la FIFA, le projet Forward de la FIFA, le coup opérationnel. Idem pour la Confédération Africaine de Football (C.A.F), présidée à l’époque par le Malgache Ahmad.

Ainsi, tout d’abord concernant la FIFA, en 2019, les Fonds reçus étaient de l’ordre de 358. 960. 000 ariary. Le projet Forward est de 216. 288. 000 ariary.

Toujours en 2019 mais concernant maintenant les subventions de la C.A.F, les Fonds reçus étaient de 3. 506. 697. 446, 42 ariary. Le coup opérationnel est de l’ordre de 626. 436. 600 ariary. En ce qui concerne les primes des Barea de Madagascar pour la Coupe d’Afrique des Nations (C.A.N 2019) en Egypte, ces primes étaient de 2. 755. 417. 300 ariary. Le total pour l’année 2019 est de 7. 607. 469. 346, 42 ariary.

Pour l’année 2020, les Fonds reçus étaient de l’ordre de 3. 011. 792. 788 ariary. Le projet Forward, 1. 142. 597. 488 ariary. Le coup opérationnel pour le COVID était de 1. 869. 195. 300 ariary.

En ce qui concerne la C.A.F,  les Fonds reçus étaient de 1. 939. 923. 670 ariary. Le coup opérationnel, 758. 289. 253, 26 ariary. Pour le COVID, la somme était de 1. 144. 118. 500 ariary. Enfin, pour le Fond alloué au concours Fille (U-15), la somme était de 37. 016. 177, 42 ariary. Le Total pour 2020 est de 9. 902. 933. 176 ariary.

Selon notre source, le détournement de ces Fonds aurait été à l’origine du placement par la FIFA de la FMF en régime de sous-restriction pour cause de mauvaise gouvernance.

Sanctionné pour faute lourde

S’il y avait une chose qui a fait grand bruit dans le milieu du football ces derniers temps ce fut la suspension par l’Assemblée générale de la F.M.F du président Arizaka Raoul Rabekoto. Selon une source digne de foi, ce dernier a été sanctionné pour faute lourde. Il s’agit de la nomination non conforme aux dispositions du statut de la FMF, des membres de l’administration de la fédération. Vient ensuite le détournement de l’ensemble des Fonds et autres de plus de dix  sept milliards d’ariary des subventions de la FIFA et de la CAF. Et enfin, l’exclusion non conforme au statut de la FMF, des quatre membres du comité exécutif de la fédération.

Pour la petite histoire, après l’élection d’Arizaka Rabekoto Raoul, le 24 août 2019 à Toliara, ce dernier n’a daigné à organiser une Assemblée générale ordinaire (AGO) tous les ans (2020 et 2021) selon le statut de la FMF. Le 11 mars 2020, l’ensemble des ligues régionales qui constituent l’Assemblée générale de la FMF a demandé l’organisation d’une Assemblée générale extraordinaire (AGE) mais en vain. Trois mois après, le 30 juin 2021, les ligues ont relancé la demande de l’organisation de l’AGE, toujours en vain.

Décidé d’en finir et de mettre un terme à ce refus par le président en exercice de la FMF d’organiser une AGE, le tiers des membres du comité exécutif au nombre de dix, soit quatre membres, conformément à l’article 31 du statut de la FMF a provoqué une AGE le 11 septembre dernier. Sans tarder, le président de la FMF, Arizaka Raoul Rabekoto, actuellement en fuite à l’étranger a suspendu lesdits quatre membres du comité exécutif. Notons que cet article 31 du statut de la FMF stipule que : Assemblée générale extraordinaire : « Le comité exécutif peut convoquer une Assemblée générale extraordinaire s’il le juge nécessaire ou à la requête du 1/3 des membres ».

Il est à signaler que pour l’ensemble des ligues régionales, la sanction du président en exercice Arizaka Rabekoto Raoul est parfaitement conforme au statut de la FMF qui stipule dans son article 28 : Compétence, alinéa 3 : L’Assemblée générale dispose particulièrement des compétences suivantes : Paragraphe k : « Admettre, suspendre, ou exclure un membre ».

Exclusion non conforme au statut

Enfin et non des moindres, en réponse à l’exclusion par le président Arizaka Raoul Rabekoto des quatre membres du comités exécutifs, à savoir, Alfred Randriamanampisoa, Erick Raveloson, Alexandre Lay Mein et Sandrine Andriatsialona ces derniers ont rétorqué que l’exclusion est non conforme au statut de la FMF. Du coup, ils persistent et signent que ces quatre personnes restent membres du comité exécutif de la FMF. Pour ces derniers, l’exclusion d’un ou des membres du comité exécutif n’est pas la compétence du président de la FMF, Arizaka Rabekoto Raoul, mais uniquement de l’Assemblée générale. Exactement comme dans le texte qui régit l’Assemblée nationale. Le président de l’Assemblée nationale n’a pas la compétence d’exclure un parlementaire élu mais uniquement, l’Assemblée générale des députés.

Nous en reparlerons.F.A.R

Lire aussi