La Gazette de la grande ile

Ostrom et Florens : les milliards ont disparu entre leurs mains !

Publié le 14 octobre 2021

Six ans après l’affaire de l’arrestation du véhicule de la députée du deuxième arrondissement Lanto Rakotomanga et de la saisie de quelques 800 millions d’ariary, soit quatre milliards de Fmg retrouvés dans ce véhicule, aucune suite n’a été évoquée.

Pour la petite histoire, la députée Lanto Rakotomanga a été arrêtée dans son véhicule à Namontana par les forces de l’ordre de l’EMMO-REG (Etat-Major Mixte Opérationnels-Régionale) en 2015. Cette unité était dirigée à l’époque par le Général Florens. La Brigade criminelle de la police nationale, dirigée à l’époque par OstromWhens, a également été présente sur les lieux. Rappelons que la députée du deuxième arrondissement a été brutalisée moralement quand les forces de l’ordre ont brisé le pare-brise de sa voiture en la forçant à sortir. Toute une mise en scène a été mise en œuvre par des dizaines d’agents des forces de l’ordre contre une femme et des milliards. Après des heures d’affrontement, les forces de l’ordre ont fini par transporter l’argent à leurs locaux. Depuis, plus aucune suite.

Le Général Florens est parti en retraite en emmenant avec lui l’argent ou les informations concernant l’argent. Le commissaire Ostrom, quant à lui, a été rétrogradé suite à une connerie de beuverie. En effet, après une soirée arrosée en 2018, ce dernier a littéralement déféqué sur un véhicule de corps diplomatique. C’est avec cet acte qu’il a reçu le surnom d’Ostrom le défécateur. Actuellement, il est devenu le chef de la police communale. Quoi qu’il en soit, ces deux individus ont été les meneurs de la saisie des milliards de Lanto Rakotomanga. Cette dernière quant à elle, n’a plus parlé de l’affaire et n’a même pas porté plainte, ce qui en dit long quant à l’origine douteuse de cet argent. La population demande à être au courant de la suite de cette affaire et veut une preuve de ce qu’est devenu tout cet argent.

  1. B

Lire aussi