La Gazette de la grande ile

Branchement mora : Concrétisation du Velirano 2

Publié le 15 octobre 2021

Le taux d’accès à l’électricité à Madagascar demeure encore faible à environ 17% à l’échelle nationale. L’énergie et l’eau pour tous constituent un des socles de l’émergence de notre pays. C’est pourquoi, les dirigeants ont pour objectif de doubler la production énergétique dans moins de cinq ans et de réduire le tarif de l’énergie. Vu la situation actuelle, on est encore loin de l’objectif à atteindre vu que ceux qui ont accès à l’électricité se plaignent de la mauvaise qualité des services octroyés par la Jirama et les factures qui reviennent plus chers chaque mois. Heureusement que le Directeur Général de la Jirama « totakely » et vicieux, Vonjy Andriamanga a fini par être limogé sinon le vol perpétré par la Jirama aurait été sans fin. Afin de concrétiser le Velirano numéro 2 du Président Andry Rajoelina, prévoyant l’accès à l’énergie et à l’électricité pour tous, l’Etat malgache a mis en place, en partenariat avec la Banque Mondiale, le projet « branchement mora ». Le lancement officiel dudit projet ainsi que la distribution du nouveau karinem-pokontany digitalisé ont eu lieu au niveau de trois quartiers de la capitale dont les fokontany d’Ambatobe, Ankorondrano Andrefana et Ampefiloha Ambodirano. Le projet en question vise à faciliter l’accès à l’électricité des familles vulnérables. Actuellement, l’installation d’un branchement électrique pour un foyer coûte entre 300 000 à 400 000 ariary. Avec le branchement mora, les bénéficiaires n’auront qu’à payer 30 000 ariary pour le kit d’installation composé d’un compteur prépayé, d’un kit éclairage et d’un kit ready board comprenant un tableau préconfiguré, de câblage  et des prises pour le câblage électrique interne. Chaque mois, les ménages paieront un tarif forfaitaire de 9 500 ariary. Il est à noter que ledit projet est destiné aux ménages vulnérables qui ont des revenus inférieurs à 300 000 ariary par mois. D’après le Chef d’Etat, 30 000 ménages sont prévus en bénéficier d’ici 2023.

Je R

Lire aussi