La Gazette de la grande ile

Ntsay Christian : Premier ministre irresponsable !

Publié le 16 octobre 2021

Les revendications au sein des universités publiques ne cessent de se multiplier. Outre les problèmes des étudiants relatifs aux allocations des bourses d’études, les membres du personnel administratif et technique (PAT) de l’Université d’ Antananarivo sont encore en train de revendiquer leurs arriérés de salaires. Face à cette situation, le Premier Ministre Ntsay Christian a déclaré que l’Etat n’est pas responsable de ce non-paiement à cause des détournements des fonds destinés au personnel de l’Université. C’est ce qu’il a affirmé jeudi dernier en marge d’une cérémonie  de la Gendarmerie nationale à Arivonimamo. On peut dire que ce Chef du gouvernement essaie de décliner la responsabilité de l’Etat par rapport à ces séries de revendications légitimes en évoquant la mauvaise gestion et le détournement de fonds dans le monde de l’Enseignement supérieur. Le mois de mars dernier, il avait déjà soulevé ce même problème au cours de la cérémonie d’ouverture de la session extraordinaire du Parlement, au centre de conférence internationale d’Ivato (CCI). Selon ses dires, « des milliards d’ariary sont détournés dans les universités », suite aux investigations menées par l’inspection générale de l’Etat. Jusqu’à maintenant, aucune suite n’est donnée à ce sujet malgré que la somme s’avère assez importante même si le chiffre officiel n’a pas encore été communiqué. Ainsi, Christian Ntsay n’a pris aucune initiative en vue de la recherche et de la poursuite des agents étatiques responsables de ces détournements de fonds dans les universités.

D’un autre côté, son agissement à Arivonimamo est une pure provocation à l’égard des grévistes, lesquels ne revendiquent que leurs droits. Ce qui aura pour effet d’inciter les citoyens et surtout ces fonctionnaires à s’opposer à ce régime. Une telle situation remettra en cause la légitimité du pouvoir central. En agissant ainsi, ce Chef du gouvenement a sûrement une intention bien précise, celle de tourner le dos au président Andry Rajoelina. Ce dernier devrait prendre conscience de cette situation. Le retard dans sa prise de décision sera regrettable.

Mampionona

Lire aussi