La Gazette de la grande ile

Conseillers municipaux – CUA : La demande de déchéance rejetée

Publié le 16 octobre 2021

La demande de déchéance formulée par la Préfecture d’Antananarivo concernant quelques dizaines de ses conseillers municipaux a été rejetée par le Tribunal administratif. Le verdict est tombé hier même au palais de justice à Anosy. A rappeler qu’au motif de sa demande de déchéance, la préfecture d’Antananarivo présente comme principal motif les absences  répétées de ces conseillers durant trois sessions du conseil municipal à savoir le 11 juin, le 18 juin et le 09 juillet. D’autant plus que ces conseillers n’ont pas présenté de motif valable pouvant justifier leur absence.

Les conseillers municipaux de la commune urbaine d’Antananarivo (CUA), issus de la coalition Komba sont les premiers concernés par la requête de la préfecture. La tête de liste des conseillers de l’IRK (Isika rehetra Kaominina) ainsi que des conseillers TIM (Tiako i Madagasikara) sont également visés par cette demande de déchéance. La déchéance étant refusée, la demande de remplacement de ces conseillers n’a pas également été retenue. Ces derniers peuvent donc rester à leur  poste, du moins pour le moment tant que la Préfecture ne fait pas appel de la décision.

Au motif du rejet de la demande de déchéance, le juge du tribunal administratif d’Antananarivo aurait décelé des irrégularités dans la procédure. Les dix conseillers municipaux ont également contesté s’être absentés durant les sessions du conseil municipal en question. L’opposition au niveau du conseil municipal de la CUA pourra également maintenir la position au niveau de cette commune. Cette décision du tribunal administratif est également une défaite de plus pour le maire en exercice, Naina Andriantsitohaina qui bénéficie du soutien de la préfecture étant nommée au nom de l’IRK.

Cette affaire n’est qu’une partie de la bataille judiciaire ouverte entre l’actuel maire d’Antananarivo et la conseillère Clémence Raharinirina. D’autres affaires pénales sont encore en instance devant les juridictions malgaches entre les deux protagonistes.

RN

Lire aussi