La Gazette de la grande ile

Les images dans les mots : Conscience collective et patriotisme

Publié le 25 octobre 2021

On dit que les Malgaches sont des patriotes. Depuis l’époque royale, beaucoup de Malgaches vont jusqu’à perdre leurs vies pour la patrie. Rien n’était plus important que d’apporter le meilleur à la terre qui leur a donné naissance. A l’époque coloniale, des associations comme le VVS et le Menalamba ont été créées pour récupérer ce que les Français ont pris, la terre des ancêtres que ces derniers ont colonisée. Des membres de ces associations ont péri dans des batailles contre les colons. Mourir dans une guerre contre l’ennemi est un honneur et signe de patriotisme pour ceux qui prennent l’initiative de lutter. Honte à ceux qui abandonnent. Tout ceci est signe de patriotisme, mais aujourd’hui on se demande si ce patriotisme qu’avaient nos aînés, existe encore. Ces aînés qui sont considérés comme des héros, parce que sans leur volonté de lutter contre les colons, nous serions encore sous l’administration coloniale. Mais la situation actuelle démontre que même si nous ne le sommes plus, nous ne pouvons encore nous séparer totalement de la France. Les Français ne veulent pas vraiment nous laisser libres, ils veulent puiser dans nos ressources, ils continuent de trouver des avantages sur nos terres. Ils avancent, ils ont pu exploiter beaucoup de choses chez nous et nous sommes restés loin derrière eux. Certes, leurs investissements apportent des devises à notre économie, mais les petits Malgaches, payés pas très cher, n’arrivent plus à exploiter leurs terres, allant jusqu’à les perdre, et n’arrivent plus à faire évoluer leur vie. Mais tout ceci peut se résoudre si nous avons tous ce patriotisme qu’avaient nos aînés. On ne repousse pas les étrangers qui veulent investir, mais il ne faudra pas les laisser dominer nos ressources, sinon nous n’aurons même plus des terrains à nous. Les Malgaches qui peuvent investir ont la responsabilité d’aider leurs compatriotes en leur donnant du travail afin de pouvoir émerger ensemble. Ceux qui se trouvent en bas ne doivent pas tirer ceux qui sont arrivés en haut pour les faire tomber. Que chacun arrête de chercher ses avantages personnels en détruisant les autres et le pays tout entier. Il doit y avoir une prise de conscience collective pour arriver au développement. Sortir le pays du gouffre est une question de patriotisme.

Riri

Lire aussi