La Gazette de la grande ile

“Werawera” du régime : L’usine “Malagasy éthanol” opérationnelle fin 2019

Publié le 06 novembre 2021

Nous ne nous trompons pas de date, la première dame avait procédé à la pose de la première pierre d’une usine d’éthanol censée être opérationnelle en décembre 2019. Deux ans après,  il n’y a même plus les premières pierres dont la pose, à l’époque, avait nécessité des festivités. A la place, le Président de la République lors de la COP 26 annonce que Madagascar a besoin d’une importante somme d’argent pour la transition écologique et notamment pour passer à l’éthanol. Au-delà de ce discours de quémandeur, alors même que la situation de l’environnement à Madagascar ne résulte pas que du changement climatique, mais aussi de la mauvaise gestion sur plusieurs années de la question environnementale, on aura compris que la pose de la première pierre de l’usine d’éthanol dans le Nord de l’île n’était que les prémices du fameux “bling,  bling” dénommé aussi “werawera” de ce régime. Car lors de ces déplacements d’une forte délégation de personnalités, il ne faut pas oublier que c’est l’argent public qui part en fumée et pour aller même vers le sarcasme les déplacements en 4×4 ainsi que les déplacements par avion sont loin de contribuer à la préservation de l’environnement.  Le quota carbone de nos dirigeants successifs a certainement déjà atteint son sommet !

Si lors de la COP 26 le Président de la République  a annoncé la couleur des besoins de Madagascar pour atteindre la transition énergétique et entre autre par rapport à l’éthanol, on se met à entendre de nouveau son discours de campagne -même si les promesses électorales n’engagent que ceux qui y croient  et on se met  à voir de nouveau la première dame avec son lamba poser la première pierre de l’usine Malagasy éthanol en mars 2019 avec les autocollants de l’association Fitia sur les bouteilles d’éthanol.  Et pourtant ils disaient à l’époque que le financement était déjà là et que l’usine serait opérationnelle en décembre 2019… mais il est vrai que décembre 2019 n’est pas encore là d’autant qu’en 2019, il n’y avait pas la crise sanitaire qui aurait pu être l’excuse n’ayant pas permis la mise en place de la fameuse usine… car quand le Président parle d’éthanol, tout le monde revoit ces images de début de mandat avec fastes et spectacles pour poser la première pierre de cette usine d’éthanol ! Comme quoi ce sont les réalisations qui doivent être inaugurées, et pas les réalisations telles que quelques mètres de bitume ou une borne fontaine, et non les poses de première pierre. C’est aussi une manière de préserver l’environnement que de cesser ces déplacements de toute une délégation en 4×4 même en pleine capitale et de cesser ces déplacements pour poser les premières pierres. Malagasy éthanol,  Malagasy car… ça semble bien tout s’évaporer!

La Gazette

Lire aussi