La Gazette de la grande ile

Vaccination contre la Covid-19 : Garant de la relance économique

Publié le 09 novembre 2021

Comparée au début de la pandémie vers l’année 2020, la Covid-19 est en grande partie maîtrisée grâce aux trouvailles scientifiques, notamment les vaccins. Le fort taux de vaccination dans les pays avancés, notamment l’Amérique (58,4%), au Japon (74,2%), la France (68,4%), l’Italie (73%), la Corée du Sud (76%), le Portugal (86,2%), etc…leur ont permis d’avancer en instaurant un programme de relance économique basé sur la réouverture des frontières et la reprise effective des activités économiques. Malgré le fait que le virus soit toujours présent, le taux élevé de vaccination instaure un climat de confiance aux investisseurs et les pousse à aller vers les pays où ce taux est élevé.

Selon les chiffres établis à l’échelle mondiale  (OMS), le taux de vaccination à Madagascar ne dépasse pas les 2%. Cela est principalement dû à une erreur de priorité où le président de la république et son équipe ont voulu faire la promotion du CVO en dénigrant totalement les vaccins. Ils ont convaincu la population que le vaccin n’était pas si important que ça. Or, même si la majorité des Malgaches n’ont pas des projets de voyage internationaux, ce faible taux de vaccination est une barrière à l’arrivée des investisseurs et des opérateurs économiques et bloque la relance économique citée trop de fois par les organisateurs de salon et autres foires. Cette erreur, l’ancien président Hery Rajaonarimampianina l’utilise pour faire son comeback. Dans un discours, à Paris samedi à l’occasion de la réunion du Parti HVM, il affirme que Andry Rajoelina a manqué de fermeté et n’a pas osé prendre les bonnes décisions face à cette pandémie. Actuellement, ces mauvaises décisions du régime freinent la reprise économique de Madagascar.

Avec un Produit Intérieur Brut (PIB) descendu à  (-7) et la valeur de l’ariary qui se dégrade de jour en jour (aujourd’hui 1 euro = 4.600 ariary), Madagascar recule à la vitesse grand V. Tant que le taux de vaccination à Madagascar n’est pas convaincant pour les opérateurs économiques, on ne peut espérer une « relance économique ». Ce slogan des salons et des foires n’est qu’une phrase pour attirer les résidents à le visiter. En ce moment, les opérateurs économiques sont en train de quitter petit à petit l’île, donc une relance économique sans un taux élevé de vaccination est impossible.

  1. Berado

Lire aussi