La Gazette de la grande ile

Révision annuelle de la liste électorale : Des risques d’incidents évoqués par le KMF/CNOE

Publié le 27 novembre 2021

L’observatoire de la vie publique KMF/CNOE réitère ses craintes sur le retard de la prise de fonction des nouveaux membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). « Quelques jours après la sortie des décrets pris par le président de la république constatant la nomination des nouveaux membres de la CENI, ils n’ont toujours pas prêté serment conformément à la loi. La KMF/CNOE redoute que le retard de la prise de fonction des futurs membres de la CENI ait des impacts négatifs sur le bon déroulement de la prochaine révision annuelle de la liste électorale (RALE). L’organisation interpelle donc les entités concernées à prendre les dispositions nécessaires », lit-on dans le communiqué du KMF/CNOE publié hier. En effet, la RALE devrait débuter d’ici quatre jours, soit le 1er décembre prochain pour ne prendre fin que le 15 mai de l’année prochaine. D’après une source auprès de la CENI, les nouveaux membres ne prêteront serment que le mercredi 1er décembre. « Cela impliquerait certainement le retard du processus », selon toujours notre source, parce que même si la RALE est effectuée en premier lieu au niveau des fokontany qui procèderont notamment à l’ajout des nouveaux électeurs, ils n’opèrent que sous la directive de la CENI. Or pour le KMF/CNOE, avoir des listes électorales fiables est la garantie d’une élection fiable ». Il convient de préciser que cette année, la CENI procédera à la refonte du registre électoral national qui devrait avoir lieu tous les dix ans.

   A.N.

Lire aussi