La Gazette de la grande ile

Régime Andry Rajoelina : Spécialiste des contradictions

Publié le 02 décembre 2021

Ce régime accumule les bourdes et beaucoup de contradictions comme si c’était  son objectif pour démontrer qu’il fait ce qui n’a jamais été fait en 60 ans. Alors que partout dans le monde, la campagne de vaccination est à son comble, Madagascar accepte et fait venir des vaccins, non pas pour faire joli, mais certainement parce que nos dirigeants ont fini par admettre qu’il faut passer par la case vaccination.  Plusieurs entreprises privées imposent la vaccination à leur personnel et même des particuliers imposent aux personnels de maison le vaccin pour se protéger et pour protéger l’autre. On entend de plus en plus le ministère de la population faire une campagne de sensibilisation pour le vaccin. Paradoxalement, certains responsables au sein du gouvernement font la pub du CVO. L’un d’entre eux a été la risée de beaucoup sur la toile et n’est plus du tout crédible, notamment en ayant depuis longtemps et encore plus maintenant, jeté sa dignité aux orties.

Alors que ce régime a fait un show retentissant avec feux d’artifice,  fiesta, sons et lumières, pour inaugurer le stade Barea, “manara-penitra” donc aux normes, les participants de la foire économique régionale ont vu le stade transformé en “piscine” lors des grosses pluies de samedi dernier ! Le stade Barea est tellement “aux normes” que c’est ainsi que s’entendent les normes. Et mieux, le stade Barea a été inauguré en grandes pompes alors que selon toujours les personnes les moins crédibles du régime, les réserves n’ont pas encore été levées.  Heureusement que ces réserves, si réserves il y a, n’ont pas depuis causé des accidents meurtriers.

Alors que ce régime avait prétendu prêter de l’argent aux Comores, avec donc ce regard condescendant vis-à-vis des Comores, voilà que pour cause de dépenses non éligibles, la Banque Mondiale fait un rappel à l’ordre. Le Président de la République lui même n’avait-il déjà pas dit en campagne qu’il est temps d’arrêter de passer par les bailleurs de fonds traditionnels si on veut voir le pays prospérer ?

Alors que le Président avait clairement annoncé durant sa campagne que tout est là, que l’argent est prêt, voilà qu’il demande au nom de Madagascar, des financements pour l’éthanol- et on ne cessera pas de rappeler qu’il y a eu pose de première pierre pour une construction d’usine en 9 mois- ainsi que pour l’autoroute Antananarivo-Toamasina. Sarcastiques, des gens sur la toile se demandent comment le Président réagit-il quand il voit ses “souvenirs” sur facebook, car entre ce qu’il avait annoncé urbi orbi à une certaine époque et ce qu’il en est aujourd’hui,  un regard  honnête lui renvoie quand même toutes ses promesses annoncées avec spectacle, non réalisées.

Contradictions, paradoxes… ce régime est devenu le spécialiste. La liste des contradictions est longue, mais une chose est sûre, la honte est un concept banni par les tenants du pouvoir et de ce fait, ils cherchent à exceller en essayant de défendre l’indéfendable. Là encore, ils versent dans la contradiction. Une chose est sûre, ils comprendront plus tard le prix de toutes leurs contradictions.

La Gazette

Lire aussi