La Gazette de la grande ile

Filière vanille : les prix imposés respectés

Publié le 06 décembre 2021

L’Etat a imposé cette année des prix dans le secteur vanille. Le prix du kilo de la vanille verte est de 75 000 ariary et le prix Free on board (FOB) minimum est de 250 dollars pour le kilo de vanille préparée. Ces prix imposés ont été respectés, seulement pour le cas de la vanille verte, une différence a été constatée au niveau de l’unité. Au lieu de 75 000 ariary, le kilo de vanille verte était acheté à 75 000 fmg. Les prix imposés par l’Etat ont fait dégringoler le prix de la vanille sur le territoire malgache. Pour le prix à l’exportation, le prix de 250 dollars a bien été respecté si l’on en croit les dires du ministre de l’industrie, du commerce et de la consommation, Edgard Razafindravahy vendredi dernier devant les députés. Selon ses propos, 700 tonnes de vanille ont été exportées au prix imposé, voire plus jusqu’à présent. Le prix FOB à l’exportation a donc bien été respecté, mais on ne peut pas dire autant du prix de la vanille verte. Les opérateurs dans le secteur ont vu dans le prix imposé par l’Etat, une opportunité de faire plus de profit à l’insu des producteurs. Ils ont bien respecté le prix imposé, mais se sont trompés d’unité, car au lieu d’acheter le kilo de vanille verte à 75 000 ariary, les opérateurs s’en sont procurés à 75 000 fmg le kilo. Cela vient du fait que les producteurs ne sont pas solidaires vis-à-vis des prix. Une  fois qu’un producteur procède à une quelconque baisse, cela engendre une réaction en chaîne qui fait que le prix dégringole.

Jean Riana

Lire aussi