La Gazette de la grande ile

Production biologique : Essentiellement destinée à l’exportation

Publié le 17 décembre 2021

Autrefois, Madagascar ne produisait que des produits biologiques, ce qui n’est plus le cas à l’heure actuelle. A force de vouloir produire plus, les agriculteurs malgaches sont entrés dans l’utilisation des engrais chimiques, ce qui n’est point bon sur le plan sanitaire. Actuellement, la production biologique dans la Grande Ile est essentiellement destinée à l’exportation. Il faut dire que la population malgache n’a pas les moyens d’en consommer en raison du coût élevé. Le Ministère de l’agriculture et de l’élevage, associé dans une même démarche avec le Syndicat Malgache pour l’agriculture biologique, International Federation of Organic Agriculture Movements et la Tranoben’ny Tantsaha Mpamokatra ont organisé une série d’ateliers nationaux du 14 au 16 décembre 2021 au Carlton Anosy sur l’agriculture biologique à Madagascar en vue de le faire développer. Seulement, il paraît difficile de revaloriser la filière biologique dans la Grande Ile, surtout que le souci des agriculteurs malgaches est de pouvoir produire plus et utilisent des engrais chimiques vis-à-vis de cela. En tout cas,  l’évènement qui s’est tenu au Carlton Anosy s’est inscrit dans l’objectif général de renforcement des capacités des parties prenantes malgaches relativement à la mise en place du cadre politique et juridique pour le développement de l’agriculture biologique dans le pays.

Jean Riana

Lire aussi