La Gazette de la grande ile

Rassemblement – Fin d’année : Pas plus d’une centaine de personnes

Publié le 31 décembre 2021

Durant la célébration des fêtes de fin d’année et du nouvel an, la préfecture de d’Antananarivo a confirmé par arrêté hier les mesures à respecter dans le cadre de la vigilance sanitaire.  Il n’est pas possible de rassembler plus de 100 personnes dans un espace clos, et la zone doit être désinfectée avant et après le rassemblement. Selon le préfet d’Antananarivo, Ravelonarivo Angelo, il est possible de demander une autorisation spéciale pour accueillir plus d’une centaine de personnes pour ceux qui disposent de plusieurs grandes salles de réception, mais pas plus de 100 personnes par salle. Le rassemblement en plein air est interdit, indique-t-on. A entendre la décision de la préfecture d’Antananarivo, le rassemblement en pleine propagation de la Covid-19 est autorisé durant les fêtes de fin d’année. Les dirigeants qui sont censés faire respecter les règles incitent à la gabegie. Déjà, la région Analamanga est l’épicentre de la pandémie. Les organisateurs événementiels sont autorisés à recevoir de la foule, malgré l’explosion de nouveaux cas qui est à près de 3 000 durant la semaine dernière sur l’ensemble de l’île. Or, faire respecter les gestes barrières dans un espace clos est impossible, notamment la distanciation d’un mètre.

Na

Lire aussi