La Gazette de la grande ile

Dégradation des routes nationales : Le risque d’accidents à ne pas écarter

Publié le 15 janvier 2022

Des dégradations sont constatées sur les routes nationales avec la période des pluies. Le risque d’accidents sur les routes nationales est donc à ne pas écarter. Un tronçon de route au PK 605+10 sur la route nationale 7 (RN7) à la sortie d’Ihosy vers Toliara s’est effondré en raison des inondations. Le ministère des Travaux publics a annoncé hier prendre les mesures appropriées et exhorte les usagers de la route à la prudence pour éviter les accidents de circulation. Concernant le point noir situé au PK 309+500, près de Maevatanàna, l’équipe a remarqué qu’il n’y a pas de vol de buse métallique sur les lieux, comme ce fut le cas sur la RN6. La RN4 est actuellement en cours de réparation. Une équipe dirigée par le ministère des Travaux publics a effectué une descente sur la route nationale 4 sur PK 371+900 (RN4) entre Maevatanana et Ambondromamy hier. L’objectif est de constater les points noirs sur cette route nationale en cette période de pluie et surtout donner des consignes à l’entreprise titulaire des travaux d’entretien de cet axe routier. Même si des travaux de réfection ont été entrepris sur certaines portions de routes, les infrastructures routières malgaches restent précaires, et ce d’autant plus pendant la saison des pluies. Seules 11% des routes  de Madagascar sont en bon état, selon les chiffres du ministère de l’Aménagement du territoire et des travaux publics, publiés il y a un an. L’objectif des autorités est d’atteindre un taux de 30% d’ici 2023. Un défi difficile à atteindre.

Na

Lire aussi