La Gazette de la grande ile

EDITORIAL : Saletés, Lalatiana et remblais

Publié le 20 janvier 2022

Quand les caniveaux et les canaux sont bouchés par des détritus, il est normal que l’eau sorte des caniveaux dès les premières pluies. Quand le ramassage des ordures ne se fait pas de manière régulière, il est normal que cela déborde des bacs à ordures et que ça bloque les caniveaux des les premières pluies. Quand tout est remblais, c’est normal que l’eau n’arrive plus à trouver sa porte de sortie et la ville est inondée dès les premières pluies.

Entre le rappel de la responsabilité de chacun quant aux saletés, Lalatiana Rakotondrazafy, a tu les conséquences des remblais aussi sur l’évacuation des eaux. Effectivement, il y a cette manie de la saleté de la ville, capitale de Madagascar. Lalao Ravalomanana avait été vilipendée d’avoir tracé des endroits où les marchands de rue peuvent s’installer. Il semble bien que cette même idée, cette même ineptie est aujourd’hui reprise par l’actuelle équipe municipale. Refaire les mêmes erreurs, refaire cette même fausse stratégie. La crasse appelle la crasse, les gens jettent tout et n’importe quoi dans les rues de la ville et dans les caniveaux et les voitures balais ou les camions à ordure sont loin de suivre la cadence. Et puis, il y a aussi ces rues qui ne sont plus des rues mais des nids d’autruches où stagne l’eau et les eaux usées. Et il y a enfin ces camions de ramassage d’ordures qui viennent par intermittence et ces bacs à ordure qui ne suffisent pas pour le nombre de population d’un quartier. La densité de la population et l’exode y sont pour beaucoup.

Et puis, étrangement Lalatiana Rakotondrazafy n’a rien dit absolument sur les remblais autorisés alors même que ça ne devrait pas l’être. Doit-on s’étonner de voir Waterfront sous les eaux quand le plan d’eau a disparu? Doit-on s’étonner de voir la rocade du marais Masay sous l’eau quand les remblais sont légions ? Doit-on s’étonner de voir le Ministère des Affaires Étrangères devenir un îlot à moins que c’est une des îles éparses ?

Après avoir rappelé les responsabilités de chacun sur les saletés, l’omnisciente Lalatiana Rakotondrazafy devrait aussi évoquer les remblais. Cette chose faite qui fait que la ville est aussi sous l’eau. Entre saletés et remblais, Lalatiana n’a pas tout dit.

La Rédaction

Lire aussi