La Gazette de la grande ile

Christine Razanamahasoa pour une motion de censure !

Publié le 20 janvier 2022

La présidente de l’Assemblée Nationale, Christine Razanamahasoa, vient de soulever un dysfonctionnement au sein du gouvernement. Ce n’est pas la première fois que ce numéro un de la Chambre Basse émet une telle réaction. Presque à chaque fin de session du Parlement, elle interpelle toujours le régime et surtout le gouvernement. Mardi dernier au palais de Tsimbazaza, ses critiques ont principalement porté sur la hausse du coût de la vie à cause de la flambée des prix des produits de première nécessité (PPN) et la mauvaise gestion de la pandémie de Covid-19. Elle a ainsi déploré la maladresse du gouvernement pour maîtriser la situation.

Son agissement s’avère justifié si l’on tient compte de la situation actuelle qui fait souffrir la population malgache. Seulement, elle devait prendre des mesures adéquates au moment opportun, notamment l’initiative pour une motion de censure au cours des réunions parlementaires dans le but de destituer le Premier ministre Ntsay Christian et remplacer ensuite les ministres défaillants. Selon les mauvaises langues, elle aurait pris la défense du gouvernement à chaque fois que des députés concoctaient le départ du gouvernement. Il y a même ceux qui avaient organisé une pétition en juillet 2021 pour y parvenir.

La faiblesse de la plupart des membres de ce gouvernement ne date pas d’hier. Depuis leur nomination, le 15 août dernier, des incompétences et des scandales ne cessent d’apparaître. On avait même rapporté dans nos colonnes en début du mois que des ministres sont en mauvaise posture, mais que le Chef de l’Etat a refusé l’idée d’un remaniement. Un devoir d’agir pèse actuellement sur le Parlement. C’est ainsi que Christine Razanamahasoa devrait garder sa position et soutenir en temps utile ses collègues de l’Assemblée Nationale dans les démarches y afférentes. Le gouvernement ne prend pas en compte ses critiques, même virulentes, hors de la session parlementaire.

Mampionona

Lire aussi