La Gazette de la grande ile

Inondation – CUA : Réaction tardive

Publié le 22 janvier 2022

Par rapport à l’inondation qui a ressurgi à Antananarivo en raison des intempéries du 17 janvier dernier, on a droit à diverses prises de mesure comme celui de détruire les constructions bordant le canal d’Andriantany du côté de Morarano Alarobia. Il s’agit là de constructions en bois ou en dur servant pour des activités commerciales ou d’habitations. A Madagascar, les autorités agissent seulement en cas de catastrophe, et ils sont de ce fait considérés comme un médecin après la mort. Ces constructions étaient déjà là et bien en évidence avant cette inondation. Pourtant, la Commune Urbaine d’Antananarivo n’a procédé à leur démolition qu’au moment de l’inondation, c’est-à-dire trop tard. Quoi qu’il en soit, mieux vaut tard que jamais.

Lire aussi