La Gazette de la grande ile

La politique des beaux jours : Et la démagogie

Publié le 26 janvier 2022

Comme dans la fable  sur la  cigale et la fourmi, les  grandes  gueules de la politique tout l’été ils ont  chanté  sur tous les  tons les discours démagogiques sur les opprimés et les gens dans les besoins.A les  entendre, ils sont les champions des bonnes intentions mais tous  des  nuls pour  accomplir des actes cohérents et positifs. Comme pour les démentir les faits  actuels à propos des  drames humains causé par les inondations des  envahissements par les crues des défavorisés montrent bien que ces politicards ne  sont  que  des  grands menteurs. On a passé un temps  fou pour  revendiquer la place de chef de file institutionnel  de l’opposition, mais devant  cette catastrophe  de  grande ampleur, qui  parmi ces prétentieux se  disant opposants  a levé le petit  doigt ou apporté le plus petit  don pour secourir ces pauvres gens ? Les chantres de la  démocratie au service des  damnés de la  terre  qui passaient  des heures en antenne n’ont même pas pris la peine de s’intéresser aux  drames des personnes obligées  de quitter leur domicile et de  rejoindre des endroits pour les recueillir  faute de mieux. Qui n’a jamais  entendu Pasteur Maihol prêcher pour la  charité dans la foi ? Mais a-t-il prouvé dans les  faits cet esprit de donner en cette période  de  catstrophe ou  faut-il  attendre  que l’apocalypse arrive ? Ces  quelques  reflexions  sont  valables pour  ces vedettes  des  semons à miracles…

N.R

Lire aussi