La Gazette de la grande ile

Ministre étrange des Affaires : Appel à l’aide tardif

Publié le 26 janvier 2022

Une bonne partie de la côte Est et les hautes terres de la Grande Ile subissent depuis quelques semaines les impacts néfastes des intempéries et du mauvais temps. Le dernier bilan de la BNGRC (Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes) fait état de plus de 62.000 sinistrés dans toute l’île et plus de 35.000 personnes déplacées. La montée des eaux au niveau des quartiers bas a causé l’inondation de plus de 6.800 cases d’habitations et un peu moins de 70 personnes ont perdu la vie. La capitale est la plus touchée par ces dégâts. Si les responsables au niveau local ont déjà multiplié les appels à l’aide et au bénévolat depuis des semaines, ce n’est pas le cas au niveau du ministère des Affaires étrangères. Patrick Rajoelina, l’ex-brigadier de la police française, attend pratiquement à chaque fois des interpellations pour prendre ses responsabilités.

 Ainsi, c’est seulement après l’interpellation faite par notre journal dans sa parution d’hier, dénonçant l’inertie totale de ce ministre étrange des Affaires que son ministère a commencé à s’activer pour lancer des appels à l’aide auprès des corps diplomatiques, pour aider le pays à surmonter les difficultés actuelles. Rinah Rakotomanga, l’ex-directrice de la communication de la présidence a bien dit en publiant sur son compte facebook que Patrick Rajoelina prétend être un très bon diplomate alors qu’il est pratiquement le pire ministre que ce pays n’ait jamais connu. Le ministre étrange qui prétend être un diplomate n’est en réalité qu’un bon à rien d’après Rinah Rakotomanga. Patrick Rajoelina ignore certainement que Madagascar, en tant que membre des différents organismes internationaux comme les Nations Unies, la Sadc et l’Union Africaine, a pratiquement le droit de demander de l’aide auprès de ces organismes en cas de cataclysme, comme c’est le cas en ce moment. Sans quoi, les cotisations que le pays paie périodiquement auprès de ces organismes n’auraient pas leurs raisons d’être. Même un stagiaire des presses écrites comme la Gazette de la Grande Ile aurait certainement mieux fait que le ministre étrange des affaires. Il est certain que les irresponsables et incompétents comme ce ministre étrange des affaires n’ont rien à faire dans des postes clés comme celui qu’il occupe en ce moment. Pire, il n’est même pas capable de parler le malgache. Et incapable de prendre des décisions à temps. Patrick Rajoelina aggrave la situation des millions de Malgaches qui attendent des résultats de sa part.

La Gazette

Lire aussi