La Gazette de la grande ile

Pauvreté de Madagascar : Une aubaine pour les pays riches

Publié le 27 janvier 2022

Premier pays au monde à subir les effets du changement climatique du point de vue alimentaire, avec plus d’un million de victimes selon le Programme Alimentaire Mondial (PAM), 10ème pays au monde qui produit le moins de richesse par habitant et figurant parmi les cinq pays les plus pauvres au monde selon le Fonds Monétaire International, Madagascar est un exemple de ce qu’on appelle un pays ridiculement pauvre.

Ridicule, car naturellement, l’île est riche en minerais et possède une terre fertile. Aussi, plus de 80% de la faune et de la flore de Madagascar sont endémiques, ce qui fait de l’île un monde à part selon le WWF. Pourtant, le pays a du mal à s’extirper de la pauvreté. Les dirigeants qui se sont succédé ont tous eu un point en commun, l’accroissement de l’exploitation et de l’exportation illicite des ressources naturelles de l’île. Cela concerne tous les domaines, que ce soit la faune, la flore ou les minerais.

Selon le ministre de la justice de Madagascar, ImbikyHerilaza, un projet d’exportation de deux tonnes d’or vers Dubai a été intercepté suite à l’affaire des 49 kilos d’or vers la fin de l’année 2021. Les grandes entreprises exploitant les minerais de Madagascar, à l’image d’Ambatovy, prennent et ne laissent rien au pays. La ristourne de 5% n’est que symbolique et n’impacte en rien l’économie du pays. Madagascar est une mine à ciel ouvert où tous les pays riches du monde se servent sans autorisation.

La pauvreté de l’île est une aubaine pour ces pays développés. Cela leur arrange que le pays soit faible et corrompu. Ils peuvent acheter les dirigeants et profiter lâchement des richesses naturelles de Madagascar sans passer par les procédures réglementaires. Aucun pays au monde ne souhaite le développement de le Grande le. Pour eux, il faut la laisser dans le besoin et lui octroyer des dons à usages ponctuels pour qu’elle ne soit jamais résiliente.

Si Madagascar veut se développer, ce sera par elle-même. Elle ne peut pas compter sur ces pays riches qui s’enrichissent davantage en profitant de la pauvreté de l’île.

  1. B

Lire aussi