La Gazette de la grande ile

Evacuation d’urgence-Manjakamiadana : Les habitants s’y opposent !

Publié le 27 janvier 2022

Des habitants issus des quartiers des flancs de la colline de Manjakamiadana, menacés d’un risque d’éboulement, refusent de quitter leurs domiciles. Ils sont issus de plusieurs Fokontany à savoir Amparibe, Ankadilalana, Tsimialonjafy, Ambanin’Ampamarinana, Mahamasina… Après avoir effectué pendant quelques semaines des appels d’urgence et de sensibilisation, le Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC) espère procéder à une évacuation forcée des familles qui minorent la gravité du danger auquel ils s’exposent. Cette opération s’avère difficile à réaliser compte tenu des enjeux de la procédure. Les causes sont multiples à savoir la question de sécurité des biens et le problème relatif à leur accueil d’urgence. Ils partagent les mêmes soucis que les sinistrés de l’inondation.

Face à cette situation, les autorités étatiques devraient prendre des mesures d’accompagnement afin de les convaincre. Concernant l’accueil d’urgence en question, l’inexistence d’un lieu y dédié pose problème. En ce sens, la réquisition de ces églises sectes qui n’arrêtent pas d’attirer des foules semble nécessaire.

Sûrement, la construction du Colisée dans l’enceinte du Rova de Manjakamiadana, fortement soutenue par Lalatiana Rakotondrazafy, ministre de la Communication et de la Culture, contribuera largement à la survenue d’un éboulement rocheux pour les quartiers aux alentours. A cela s’ajoute le projet d’installation de la ligne téléphérique, lequel exige un terrain idéal pour ce genre de construction d’une certaine envergure.

Mampionona

Lire aussi