La Gazette de la grande ile

Non-paiement de salaire : Le personnel des CTC en grève

Publié le 05 mars 2022

« Depuis la signature de notre contrat le mois d’avril 2021, à aucun moment nous n’avons reçu à temps notre salaire. Il a toujours fallu que l’on passe par la case manifestation », se plaint Saïd, représentant du personnel des centres de traitement de la Covid-19 (CTC) dans le Grand Antananarivo et ses environs. Jusqu’alors, ils n’ont toujours pas reçu leur salaire de ces deux derniers mois (janvier et février) et ont décidé d’entrer en grève. La semaine dernière, ces agents (au nombre d’environ 700) ont déjà manifesté devant le ministère de la Santé publique à Ambohidahy. Suite à cela, une rencontre a eu lieu entre les représentants du personnel des CTC et les responsables du ministère, en l’occurrence le secrétariat général, la direction administrative et financière ainsi que le conseil technique. « Nous n’avons reçu aucune réponse satisfaisante. On nous avance toujours le même refrain : la procédure. Depuis 10 mois que l’on travaille pour le compte du ministère, celui-ci n’arrive toujours pas à régler ces soucis de procédure. Ce qui voudrait dire que les responsables auprès du ministère ne sont que des incompétents », selon toujours Saïd. Avant de poursuivre qu’« aux dernières nouvelles, nous ne recevrons notre salaire, et ce uniquement le salaire du mois de janvier, que le mois d’avril, alors que notre contrat prendra fin le même mois ». Hier, ils ont quitté leurs services  respectifs  (CTC Village Voara, maternité de Befelatanana, Institut national de santé publique et communautaire de  Befelatanana) pour observer une grève devant le ministère de la Santé publique. La grève se poursuivra lundi, apprend-on.

Annie N.

Lire aussi